Mamadou Lamine DIALLO : Le 1er Dialogue C’était Pour Karim, Le 2e Pour Idy Et Oumar SARR




Le président du mouvement pour l’émergence citoyenne/Tekki ne croit pas au dialogue relancé par Mackt SALL. Membre du Congrès de la renaissance démocratique (Crd), il souligne que la «seule chose qui intéresse aujourd’hui les Sénégalais, c’est que Macky Sall déclare solennellement qu’il ne sera pas candidat en 2024».
Le député, qui ne lui fait «aucunement confiance» souligne qu’il n’y aura rien de nouveau dans ce dialogue parce que Macky Sall a toujours «un agenda caché» dans les actes qu’il pose. «La preuve, soutient-il, le premier dialogue qu’il a organisé consistait à faire sortir Karim Wade du pays. Le deuxième, c’était pour permettre à Idrissa Seck, à Omar Sarr et compagnie d’entrer dans le gouvernement».

L’opposant demande au président Macky Sall de revenir à la raison pour éviter au pays d’aller vers des situations difficiles. Car, les pays «avec du pétrole et sans gouvernance démocratique» sont toujours minés par des crises. Le président a initié un dialogue national dont le lancement a été fait le 28 mai 2019. Le principal objectif de cette trouvaille était de parvenir à un consensus sur les principaux problèmes du Sénégal après la crise qui avait précédé sa victoire très controversée à l’élection présidentielle de février 2019. Après près d’un an, sans véritable consensus sur les conclusions tirées de ces rencontres touchant tous les segments de la société sénégalaise, avec neuf commissions, ce dialogue était relégué au second plan.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.