Moustapha Diakhaté « les sénégalais ne vont pas accepter que Macky Sall et ses souteneurs fassent un troisième mandat ».




Dans un entretien qu’il a accordé à une télévision de la place, l’ex Chef de cabinet du président de la République, Moustapha Diakhaté, est revenu sur la possible exclusion de Mimi Touré de l’Alliance pour la république (APR) par ce dernier.

D’après Moustapha Diakhaté, Mimi Touré a fait savoir un jour à Macky Sall que la question du troisième mandat est derrière nous. Sur ce, il souligne que ce serait une erreur monumentale de l’exclure du parti parce qu’elle a parlé du 3ème mandat dans les médias.

À cet effet, il a solennellement demandé au Chef de l’État d’oublier la question du troisième mandat, de convoquer le parti et de sortir un communiqué pour interdire aux partisans et sympathisants de parler du troisième mandat. « Et en ce moment, quiconque se prononcera sur le troisième mandat aura enfreint les règles », a-t-il déclaré.

Poursuivant son argumentaire, il mentionne qu’on ne peut interdire à des personnes de parler du troisième mandat lorsqu’il n’y a aucune disposition prévue. « Le fait que Macky Sall interdise aux acteurs politiques de parler du troisième mandat n’est pas une disposition. Ce n’est pas une directive du parti, » a encore fait savoir M. Diakhaté.

À l’en croire, les sénégalais ne vont pas accepter que Macky Sall et ses souteneurs fassent un troisième mandat.