Moustapha GUIRASSY : Moustapha NIASSE m’a empêché de prendre la parole, j’ai démissionné




Convoqués en séance plénière ce mercredi pour valider la liste des membres de la Commission ad hoc devant statuer sur la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO, les députés se sont séparés en queue de poisson dès les questions préalables.

Les députés de l’opposition et les non-inscrits ont boudé la séance, laissant ceux de la majorité poursuivre les travaux.

Très remonté contre Moustapha NIASSE, Moustapha GUIRASSY indique que le président de l’Assemblée nationale s’est comporté en véritable dictateur. « Quand je me suis levé pour prendre la parole, il a refusé que je m’exprime. Alors j’ai décidé de me retirer. Je ne suis l’esclave de personne. Et personne ne peut m’empêcher de s’exprimer », a déclaré le député au sortir de l’Hémicycle. Moustapha GUIRASSY renseigne avoir démissionné de la Commission ad hoc pour ne pas avoir de responsabilité à assumer dans ce qu’il considère comme une mascarade.

A noter que les députés de l’opposition et ceux non-alignés dénoncent la procédure qui vise X alors qu’il leur est demandé de lever l’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.