Moustapha NIASSE : « le temps est arrivé pour qu’on cède la place aux jeunes »




Secrétaire général de l’AFP depuis la création du parti, Moustapha Niasse a décidé de céder le parti. Cette alternance sera entérinée par un congrès. Selon lui, le temps est arrivé de céder la place aux jeunes.

Sauf extraordinaire, le secrétaire général de l’AFP va céder la direction du parti. C’est en tout cas, l’annonce faite par Moustapha Niasse lui-même, samedi dernier, lors du séminaire des cadres de l’Afp de Dakar, en vue des élections locales de janvier 2022. «A l’Afp, il n’y a pas de conflits de générations. Cette alternance que je parle à la tête de l’Afp, j’en parle depuis 10 ans. Ce n’est donc pas lié à un contexte. Je disais toujours : préparez-vous, il y aura un moment où il faudra changer la direction du parti et la rajeunir», dit-il. Et d’ajouter aussitôt : «Le temps est venu maintenant».

«Nous allons en congrès et lorsque ce congrès va se tenir, si j’y prends part, je n’occuperai plus les fonctions de secrétaire général de l’Afp, non pas parce que j’aurai démissionné, mais parce que le temps est arrivé pour qu’on cède la place aux jeunes que nous allons continuer à accompagner», indique Moustapha Niasse précisant qu’il n’est pas poussé dehors par les jeunes. A l’en croire, c’est une volonté de rajeunir la direction du parti. Reste maintenant à savoir qui va le remplacer. Sur cette question, Niasse se dit persuadé qu’il y a, au moins, 25 ou 30 camarades qui peuvent chacun assumer la responsabilité de secrétaire général du parti. Selon lui, son parti compte 450 cadres dont on peut en sortir 50 ou 60 qui disposent des compétences de diriger l’Afp.

S’agissant des élections locales qui pointent à l’horizon, le patron de l’Afp a réaffirmé l’ancrage de sa formation politique dans la coalition Bby. «La nature des élections territoriales implique l’engagement des responsables et des militants à la base. Allez à la conquête des communes et des départements qui sont à votre portée et procédez à des négociations, dans le cadre de Bennoo Siggil Senegaal et de Bennoo Bokk Yaakaar, pour investir le maximum possible de camarades», explique le chef de fil de l’Afp.




1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.