TÉMOIGNAGE/ Serigne Abdou Samad Souhaïbou parle de feu Serigne Mame Mor Mbacké ibn Serigne Fallou.




Serigne Mame Mor était le fils de Serigne Fallou Mbacké et de Sokhna Seynabou Diakhaté*. Il est né en 1953. Après l’avoir initié au Coran, Serigne Fallou le confia à Serigne Amsatou Diakhaté afin qu’il puisse continuer son cursus. C’est ainsi que ce dernier le confia à nouveau à Serigne Mbacke Diakhaté plus connu sous le nom de Serigne Ass Diakhaté, le célèbre formateur et enseignant au niveau du Daarul Ma’arif ( centre d’enseignement) au niveau de la grande mosquée. C’est auprès de lui qu’il mémorisa le Coran  et commença l’enseignement religieux qu’il assimila très vite.  

Il était un très grand érudit, mais personne ne pouvait  savoir cette dimension de lui. Parce que son érudition était sous l’ombre de son humilité, de sa courtoisie et  de sa politesse 

Il était un musulman sincère qui aimait le Coran. Même quand il était très occupé, il n’oubliait de lire ses 20 hizb du Coran, son Nuru Darayn. Il n’a jamais arrêté de s’acquitter de cette obligation. C’était un homme social, sociable qui était très attaché aux liens de parenté. Son intérieur était à l’image de son extérieur. Il aimait  la Mecque et Medine et il s’y rendait à chaque fois qu’il avait la possibilité.  

Socialement, il était un homme utile, généreux et surtout envers les plus faibles. Il aimait Serigne Touba et son amour était très sincère envers lui. Au-delà qu’il l’aimait, il avait une confiance totale en lui. En plus d’être un musulman sincère, il était aussi un mouride sincère.  

En résumé, on peut dire qu’il était un Coran qui marchait sur terre. C’est pour cette raison que Serigne Mountakha Mbacke lui avait chargé de s’occuper des daara et de l’enseignement coranique au niveau de Touba. Il a rempli cette mission avec brio.  

Que la miséricorde d’Allah soit avec lui. Qu’Allah le pardonne. Prions pour lui. 

* Serigne Amsatou Diakhaté est l’oncle maternel de Serigne  Abdou Ahad Mbacké. Malgré l’érudition de la famille Mboussobe, Serigne Fallou Mbacké a choisi de confier son enfant à la famille Diakhaté. C’est une belle leçon d’entente et d’ouverture de Serigne Fallou Mbacke.  

Serigne Abdou Samad Mbacke Souhaybou

Crédit: Lien source