Touba va célébrer son magal




Sans gants ! Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre a apporté une réplique très ferme à Moustapha Diakhaté et Ibrahima Hamidou Dème qui prônaient  récemment l’annulation ou le report de tous les rassemblements à cause de la troisième vague de Covid-19. Dans une sortie, Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma s’en était pris à l’ex magistrat et à l’ex député.

Aujourd’hui, c’est le porte-parole de Serigne Mountakha qui emboîte le pas au président de la commission Culture et Communication du comité d’organisation du grand magal, à l’occasion d’un point de presse tenu à la résidence Khadim Rassoul à Touba.

Cheikh Bass se voudra clair :  « Rien ne pourra  nous empêcher de tenir le Magal parce que c’est une recommandation de Serigne Touba. Nous préférons la mort que de ne pas suivre le ndigueul de Khadim Rassoul ».
Poursuivant son discours devant plusieurs chefs religieux, le porte-parole du khalife dira que les auteurs de ces propos ignorent même l’historique du grand magal.

« Ces derniers se mêlent dans une affaire qui ne les concerne pas ou bien ils ignorent l’historique de ce grand événement. Et nous n’avons pas pris leurs propos en compte parce que le dernier mot revient toujours au khalife général des mourides. Et Serigne Mountakha n’a pas le temps de les écouter. Il est assez conscient pour prendre sa décision à chaque fois » a-t-il rétorqué devant la presse.

Touba qui tient son magal, a recommandé aussi aux pèlerins et à la population de respecter scrupuleusement les mesures édictées par les autorités médicales pour lutter contre la Covid-19. Selon Cheikh Bass, Serigne Mountakha a réitéré son ndigueul à tout un chacun pour la tenue de cet grand événement sans risque




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.