À Thiès, de nombreuses stations d’essence ont baissé les rideaux par précaution




Plusieurs stations d’essence de la ville de Thiès (ouest) ont observé un arrêt de service, de peur de faire l’objet d’attaques comme dans d’autres villes du pays, lors des manifestations, a constaté l’APS.

Les manifestants ont brûlé des pneus et obstrué momentanément plusieurs artères de la ville.

Des éléments des forces de sécurité étaient postés devant un des deux magasins appartenant à une chaîne de magasins de marque étrangère, ayant été attaquée dans certaines villes du pays, ainsi que devant le tribunal de grande instance et certains points stratégiques de la cité du rail.

Le marché central a été largement perturbé, notamment vers les coups de midi. Certains commerces ont tenté de se rattraper dans l’après-midi, au-delà de l’heure de fermeture fixée à 18 heures.