Agir ou périr…




Désormais, l’entrée en France est interdite pour toute personne en provenance d’un pays qui n’est pas de l’Union européenne (Ue). Sauf pour motif impérieux. Le propos du Premier ministre français Jean Castex, est sans ambages. Il entre en droite ligne des mesures prises contre la Covid-19. L’Hexagone malmené par la maladie se barricade ainsi pour espérer du répit. Plus de 74 000 décès ont été rapportés du 1ermars 2020 au 26 janvier 2021.

Les variants dits émergents plus contagieux y font des ravages. Une telle situation est notée presque partout en Europe. C’est le cas du Portugal qui bat tous les records avec 300 décès quotidiens dus au variant anglais qui représente 50% des contaminations, selon les chiffres officiels. Là-bas aussi, à partir du 31 janvier, il sera désormais interdit de sortir du territoire. Ailleurs, au Canada, tous les voyageurs qui arrivent dans ce pays seront mis en quarantaine dans un hôtel à leurs propres frais, annonce le Premier ministre Justin Trudeau.

Des mesures à la mesure du drame. Nos autorités devraient s’inspirer de ces actes et paroles. Prendre le taureau par les cornes, c’est faire tout pour éviter que les variants de cette maladie pernicieuse ne soient importés. Agir ou périr. Mais ici, l’on ne semble pas être conscient des conséquences actuelles et futures de cette pandémie. Toutefois, une éclaircie dans la grisaille : le Maroc a commencé à vacciner ses populations. 25 millions de personnes sont concernées.

Une manière de montrer aux autres pays du continent que le salut réside dans les actes salutaires. Nous saluons la mémoire de Mourchid Iyane Thiam. Une perte énorme pour les musulmans et pour tous les Sénégalais. On n’accueillera plus nos fêtes religieuses de la même manière. Ils nous quittent nos vieux. Triste.