CENTRE DE SANTÉ ÉLISABETH DIOUF : DES MEMBRES AMPUTÉS PORTÉS PAR DES “TIAK-TIAK”




L’Observateur alerte à nouveau sur les dangers des déchets médicaux au cœur de la Médina. Le centre de santé Elisabeth Diouf est mis en cause.

Lors de la période de la Tabaski, des déchets médicaux (seringues, pansements infectés, cotons usagés…) jonchaient le portail dudit centre durant 72 heures.

Le directeur du centre médical s’explique. “Durant la Tabaski, les véhicules de ramassage ne passaient pas. On ne pouvait plus stocker les déchets dans les chambres où on les entassait. On était obligé de les mettre dans les sacs à poubelle”, explique Dr El Hadji Seydou Ndao.

Mais, ce qui est grave, des membres humains coupés ou amputés sont transportés vers l’incinérateur de l’hôpital Le Dantec par des “tiak-tiak”.

Vecteurs d’infections, ces déchets sont parfois très toxiques et aptes à transmettre des maladies d’une personne à une autre