Comment la police a ferré le malfrat confondu avec le petit-fils du khalife




Fin de cavale pour Bassirou Touré ! Le présumé malfaiteur est tombé finalement après son arrestation avortée lundi dernier.

Serigne Bassirou Mbacké, petit-fils du khalife général des mourides a été confondu ce jour-là avec Bassirou Touré avant d’être brutalisé par 04 éléments du poste de police de Gouye Mbinde. En effet, le chef religieux avait refusé d’être embarqué à la police.

Le maître coranique issu d’une famille religieuse avait finalement été cerné mardi dernier. Il a même passé la fête de Korité entre les mains du Lieutenant Moussa Faye selon des informations de Seneweb.

“Comment Bassirou Touré a été filé par les policiers de Gouye Mbinde ?”

Dans la nuit du jeudi 25 février 2021 vers 02 heures, un gang lourdement armé a fait irruption dans la maison d’un célèbre cambiste. Le maître des lieux a reçu un coup à la tête avant de perdre connaissance. Les bandits ont emporté deux mallettes de Modou Touré contenant globalement une somme de 50 millions F Cfa.

La fille du cambiste violée au cours de l’attaque à armée

Au cours de leur forfait, un des bandits a jeté son dévolu sur la fille du cambiste qui était dans le coma. La dame mariée a été violée sous le regard impuissant de sa mère selon des sources de Seneweb proches du dossier.

Après constat, les policiers du poste de Gouye Mbinde pilotaient l’enquête depuis 03 mois environ. Les hommes du Lieutenant Moussa Faye ont finalement identifié un membre du redoutable gang. Il s’agit de Bassirou Touré et par ailleurs frère consanguin du cambiste Modou Touré. Le malfrat issu d’une famille religieuse a été perdu par ses conversations téléphoniques selon des sources de Seneweb.

Une réquisition faite au niveau de l’opérateur de téléphonie a permis de ferrer Bassirou Touré. A travers des éléments compromettants en possession des enquêteurs, le malfrat a déclaré que le butin volé au domicile de son frère consanguin est gardé à Dakar. Selon lui, les membres du gang n’ont pas encore partagé le montant emporté (50 millions F) à cause d’un malentendu.

Par la suite, les éléments du poste de police ont effectué une descente au quartier Darou Miname, lundi dernier pour filer l’un des membres du gang. C’est ainsi que Bassirou Touré a été confondu avec Bassirou Mbacké, petit-fils du khalife général des mourides (Seneweb va revenir sur la raison après l’enquête préliminaire).

Mais l’homme activement recherché a été finalement cerné par les hommes du Lieutenant Moussa Faye depuis mardi dernier. Bassirou Touré est toujours en garde-à-vue dans les locaux du poste de Gouye Mbinde. Maître coranique de son état, il est poursuivi pour association de malfaiteurs, vol en réunion avec usage de véhicule et d’armes à feu.

Mis devant le fait accompli, Bassirou Touré a reconnu être membre du gang lors de son interrogatoire sur procès-verbal. L’homme issu d’une famille religieuse a été enfoncé par les résultats de la réquisition téléphonique. Selon des sources de Seneweb, le maître coranique sera déféré lundi prochain au tribunal de grande instance de Diourbel.

En attendant le jour-j, Bassirou Touré continue de recevoir la visite des autorités religieuses, renseignent nos sources.

A noter que cette affaire a valu au lieutenant Moussa Faye son affectation au poste de police de Diamaguène à Mbour. Les 04 policiers qui avaient brutalisé le petit-fils du khalife général des mourides ont été aussi mutés dans les régions.

Auteur: Junior DIOP (correspondant) Diourbel – Seneweb.com

Crédit: Lien source




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.