DAKAR DEM DIKK est dans une crise financière profonde




Les travailleurs de Dakar Dem Dikk ne savent plus où donner de la tête à cause des finances exsangues de leur société, avec de nombreux véhicules en panne. Pour ne rien arranger à la situation, le chiffre d’affaires de la boite a drastiquement baissé.

L’Etat doit intervenir pour sauver la société de transport Dakar Dem Dikk plombée actuellement par de multiples difficultés. «Dakar Dem Dikk va mal. Elle vit dans une situation très difficile marquée par un problème d’ordre structurel qui nécessite l’intervention du président de la République pour l’aider à tenir sa place stratégique dans les politiques publiques en matière de transport», a alerté le secrétaire général de U3/D, Alioune Badara Konaté.

Car il considère que la Direction générale est impuissante face à la situation. «C’est ce qui nous pousse en tant qu’organisation syndicale majoritaire à alerter le chef de l’Etat afin qu’il intervienne au plus vite pour sauver Dakar Dem Dikk.»

Décrivant la situation désastreuse de la boite, Alioune Badara Konaté relève le problème des bus en panne, le manque de pièces de rechange, le non-versement des cotisations sociales (Ipres, Caisse de sécurité sociale et Ipm). Il dénonce également le non-paiement des tenues de travail et des avances Tabaski, de 2018 à 2021. Il ajoute que le dépôt de Thiaroye se trouve dans un état indescriptible.

Estimant que l’achat de carburant relève désormais d’un parcours du combattant, il décrie la suspension des lignes Taf Taf et express, la non-indemnisation de Sénégal Dem Dikk qui avait suspendu ses lignes sur instructions de l’Etat et le non-renouvellement du Collège des délégués du personnel.

Après avoir diagnostiqué tous ces maux, les employés de Dakar Dem Dikk exigent dans les meilleurs délais la réparation des bus tombés en panne pour un retour à la normale du trafic et le paiement des compensations financières pour le règlement du passif de la société.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.