DES SÉNÉGALAIS JUGENT “TRÈS MAL” LA RÉPONSE DU GOUVERNEMENT AUX BESOINS DES CITOYENS




La majorité des Sénégalais, interrogés par le Consortium pour la Recherche Économique et Sociale (CRES), partenaire national de l’Afrobaromètre, jugent « plutôt mal » ou « très mal » les réponses du gouvernement actuel aux préoccupations des citoyens notamment en termes de création d’emplois, de réduction des inégalités, d’amélioration des conditions de vie des pauvres, entre autres.

D’après les résultats de l’enquête, ils sont 86% des 1.200 adultes interrogés, à émettre des doutes sur la réponse contre le chômage des jeunes, contre 14% qui sont favorables. Pour la réduction du fossé entre riches et pauvres, 86% sont également mécontents.

Des insatisfactions persistent quant à la prise en compte des besoins des jeunes, 85% contre 15%, et l’amélioration des conditions de vie des pauvres, 78% contre 21%.

75% doutent de la stabilité des prix, au moment où 24% expriment l’avis contraire.

Par ailleurs, sur la question relative à la satisfaction des besoins en éducation, 66% des personnes interpellées ont répondu “plutôt mal ou très mal”, contre 34%, arguant que c’est “plutôt bien ou Très bien”.

Par contre, quant à la fourniture ’’fiable’’ d’électricité, 55% sont satisfaits contre 44% de mécontents. Pour la fourniture de services d’eau et d’assainissement, 65% restent sur leur faim.

L’insécurité inquiète également car sur la réduction de la criminalité, 62% ont un avis contraire, contre 37% se disant plutôt satisfaits.

Lancées en 1999-2001 dans douze pays, les enquêtes du Round 8 en 2019/2021 sont prévues pour au moins 35 pays, cette année, dont le Sénégal.

Il s’agit de “donner au public une voix dans les processus de prise de décision politique en fournissant des données de haute qualité aux décideurs, aux organisations de la société civile, aux académiciens, aux médias, aux bailleurs et investisseurs, ainsi qu’aux Africains ordinaires”.

La moitié (51%) des Sénégalais estiment que leurs conditions de vie actuelles sont bonnes, tandis que près du tiers (32%) présentent les leurs comme mauvaises.

Cependant, la majorité (60%) des Sénégalais pensent que le pays se dirige dans la mauvaise direction. La plupart des Sénégalais (46%) jugent « assez mal » ou « très mal » la situation économique actuelle du pays. Toutefois, un peu plus de quatre citoyens sur 10 (41%) la décrivent comme « assez bonne » ou « très bonne ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.