ENTRE DE REDRESSEMENT: 17 MORTS DÉNOMBRÉS, KARA MIS HORS DE CAUSE




Nouvelles révélations dans l’enquête sur l’affaire des centres de redressement de Serigne Modou Kara Mbacké. Et selon des témoignages, recueillis par l’Observateur auprès des enquêteurs, il y aurait 17 morts présumés dans ces centres. « C’est ma mère qui m’a amené là-bas parce que je fumais du chanvre indien. Pourtant, durant les 23 mois que j’ai séjourné dans le centre, j’ai fumé du Yamba et c’est le fils du colonel (responsable du centre) qui me vendait le chanvre indien en raison de 2000 francs CFA le joint », a témoigné Amadou Touré habitant à Ouagou Niayes.

Il poursuit : « Il y a du tout dans le centre. J’ai dénombré 16 morts. J’ai tous les noms et j’ai porté les corps de 8 d’entre eux jusqu’à la porte avant qu’ils ne soient embarqués pour la morgue. La plupart étaient malades sans jamais recevoir de soin ». Un nombre de morts qui, selon l’Observateur, serait porté de 17 d’après d’autres témoignages.

Serigne Modou Kara serait mis hors de cause. Selon les informations de L’OBS, le marabout est « extirpé » de la procédure d’enquête.