Gestion de l’aide alimentaire d’urgence: toutes les pièces justificatives remises au Comité de suivi «Force Covid-19»




Faisant le point, vendredi, des opérations du Comité de suivi des opérations de la «Force Covid-19», son chargé de communication, le Commandant Mouhamadou Moustapha Sylla, informe que le ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale s’est acquitté de toutes les pièces justificatives de l’aide alimentaire depuis une semaine maintenant.
Le chargé de la communication du Comité de suivi des opérations de la «Force Covid-19», le commandant Mouhamadou Moustapha Sylla, récuse les accusations portées contre le ministère du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, anciennement dirigé par Mansour Faye, accusé de refuser à soumettre son rapport d’activités et ses factures d’achats de denrées alimentaires. «Le comité de suivi n’avait pas une mission d’audition encore moins d’agenda politique et ses membres ont mieux à faire que de polémiquer sur des personnes intuitu personae et/ou des sujets qui n’en sont pas», a souligné d’emblée le commandant Sylla selon qui cette structure «s’est toujours refusée d’entrer dans cette polémique sur la gestion de kits alimentaires».
Toutefois, a-t-il assuré au téléphone du Soleil, à l’instar des autres départements ministériels et structures impliqués dans la mise en œuvre du Programme de résilience économique et sociale (Pres), «le rapport d’activités et toutes les copies des documents justificatifs des dépenses engagées et exécutées sur l’enveloppe de 69 milliards de FCFa destinée à l’aide alimentaire d’urgence au profit des populations les plus vulnérables, ont été transmises, avec accusé de réception, récemment au Comité de suivi des opérations Force Covid-19».
Selon le commandant Sylla «suite à quatre missions successives dépêchés par le Général François Ndiaye, le ministère, qui avait des difficultés pour rassembler les pièces et qui avait privilégié la consultation sur place du fait du volume des dossiers représentant des centaines de pages nous empêchant de les emporter avec nous, a fini par s’exécuter. Et il n’est pas le seul dans ce cas».
A l’en croire, depuis vendredi dernier, le ministère a adressé la lettre au général François Ndiaye et a fourni tous les documents. Il s’agit des «lettres de marchés, factures pro-forma des fournisseurs et factures définitives remises au ministère, bordereaux de livraison des produits estampillés du sceau de la gendarmerie, procès-verbaux de réception, contrats liant les fournisseurs au ministère, ordres de virement ou chèques attestant du paiement, la liste des fournisseurs et leurs coordonnées téléphoniques».
Le chargé de communication du Comité Forces Covid-19, «la mission du comité de de suivre l’utilisation de l’enveloppe dédiée à tous les ministères sectoriels ayant pris part à la mise en œuvre du Pres s’est passée dans les règles de l’art». Il a, à cet effet rappelé, que « suivant le décret n° 2020/781 du 18 mars 2020 portant dérogation au Code des marchés publics pour les dépenses relatives à la lutte contre la Covid-19 attesté par l’avis de commande ouverte en procédure d’urgence (Ndlr : Marché ouvert) paru dans «Le Soleil» du 1er avril 2020, sur 141 soumissionnaires, 51 entreprises ont été retenues pour la livraison des Kits alimentaires».