La gendarmerie ratisse la banlieue… Bandes organisées arrêtées, de la rogue saisie




Plus de 300 agents de la gendarmerie nationale ont ratissé la zone de Keur Massar hier dans la nuit. Une opération de sécurisation qui a permis de mettre la main sur des bandes de malfrats.

Ils ont lancé l’assaut hier samedi sur instruction du nouveau patron de la gendarmerie, le général de Division Moussa FALL. L’opération a été conduite par la légion de gendarmerie ouest, dans le cadre de la lutte contre la criminalité et la délinquance dans les secteurs de Keur Massar Mbao et Tivaouane Peul.

Les pandores avaient pour objectifs de mettre fin aux agissements des bandes criminelles qui perpétraient des atteintes contre les personnes et les biens afin de rétablir le sentiment de sécurité. Mais aussi, de renforcer la confiance des populations dans l’action de la gendarmerie en les incitant à collaborer plus dans le domaine du renseignement et la transmission de l’alerte.

Ainsi, au terme de l’opération, 14 personnes réunies en bande organisées ont été arrêtées pour association de malfaiteurs, trafic de chanvre indien ; 12 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis ; 357.000 Fcfa saisis au titre des produits issus de la vente de drogue ainsi que 5 armes blanches.

«Au-delà des chiffres évoqués ci-dessus, le bilan de cette opération est aussi moral, dans la mesure où l’intervention des gendarmes a été accueilli avec enthousiasme par la partie saine de la population dont il y a lieu de magnifier la franche collaboration qui a permis en grande partie de démanteler le vaste trafic de chanvre indien mené tout particulièrement à l’unité 11 des parcelles assainies de Keur Massar dont les auteurs avaient instauré une loi de l’omerta par la terreur en menaçant l’intégrité physique de ceux qui tenteraient de les dénoncer», se réjouit la gendarmerie.