La journée noire!




Ce mercredi a été une véritable journée noire. Plusieurs accidents ont ponctué la journée, ainsi qu’un cas de suicide. Ces accidents remettent au coeur du débat la problématique des camions qui continuent à tuer sur nos routes.

La première tonalité lugubre est venue de la route Linguère-Matam, où un violent choc a pris la vie de 5 personne. Plusieurs blessés graves ont été dénombrés.

Puis, un camion au système de freinage défaillant a semé la mort sur l’avenue Lamine Gueye. Il a tué le conducteur d’un tricycle après l’avoir traîné sur plusieurs mètres. Deux autres personnes ont été blessées.

À Keur Biir Ndao, une localité située dans la commune de Noto Gouy Diama, c’est encore un camion qui a pris la vie d’un enfant. Les autorités semblent toujours loin de trouver une solution efficace contre ces chauffards.

A Guédiawaye, sur un autre régistre, un adolescent qui curait une grande fosse septique, y a perdu la vie tandisqu’à Sédhiou, c’est une femme âgée d’une cinquantaine d’année qui a été retrouvée pendue. Une bien triste journée.