LE DIRECTEUR DE LA PRISON DE REBEUSS GAGNE 360.000FCFA SUR CHAQUE FORFAIT ORANGE DE 14.900FCFA SUR LE DOS DES PRISONNIERS




LE DIRECTEUR DE LA PRISON DE REBEUSS GAGNE 360.000FCFA SUR CHAQUE FORFAIT ORANGE DE 14.900FCFA SUR LE DOS DES PRISONNIERS

Depuis hier, dans LES PRISONS DE MBOUR ET DE REBEUSS LES PRISONNIERS SONT EN GRÈVE DE LA FAIM

Un kg de pain coûte 200 francs CFA dans la prison de Rebeuss au lieu de 150fcfa. Un sachet de charbon y est vendu à 300fcfa au lieu de 250fcfa. Un sachet de yaourt y coûte 275francs CFA au lieu de 250fcfa. Le sachet de laicran de 400gr y est vendu à 1700fcfa au lieu de 1500fcfa…

Dans la prison de Rebeuss impossible d’appeler pour moins de 1000 fcfa. Le directeur de la prison de Rebeuss Cheikh Ahmed Tidiane Dia impose aux détenus des communications de 8 minutes à 1000fcfa.

Les 60 prisonniers de Rebeuss en grève de la faim pour protester contre leurs longues détentions préventives et leur exploitation par un système de prix inique ont été isolés hier dans une chambre de 3,5m sur 3,5m.

Dans la prison de Mbour où les 600 prisonniers sont en grève de la faim depuis hier, y compris les détenus mineurs, l’administration de la prison refuse les soins aux grévistes de la faim.

Le FRAPP et les familles des détenus rappellent aux agents pénitentiaires que les détenus ne sont pas leurs ennemis et qu’ils sont exploités comme eux. Les détenus en faisant la grève de la faim ne font que protester pacifiquement contre les longues détentions préventives illégales et les conditions carcérales de leur exploitation.

Le FRAPP et les familles des détenus interpellent:

  • le directeur de l’administration pénitentiaire
  • le ministre de la justice
  • le président de la république

Jugez-les ou libérez-les!
Non à l’exploitation des détenus !

Le FRAPP et les familles des détenus

Dakar, le 03 août 2021