Les cadres républicains (CCR) condamnent “l’esprit nihiliste” du Pr Bathily




Les propos tenus par le Pr Abdoulaye Bathily à l’occasion du centenaire du Pr Amadou Mackhar Mbow sont jugés “saugrenus” et “malencontreux” par la Convergence des Cadres Républicains (Ccr).

A en croire la Ccr, le Pr Bathily a
ouvertement accusé “le régime de négligence”. Pis, elle assure que le Pr est allé plus loin en prédisant un chaos sans précédent au Sénégal.

“Parce que dans sa lecture biaisée, les derniers évènements qui ont eu lieu en mars 2021 seraient les conséquences de la non application des conclusions des assises nationales”. Ainsi, la Convergence se désole de “l’esprit nihiliste du Pr Bathily”.

“La CCR fustige cette attitude irresponsable d’un nostalgique qui
s’accroche aux Assises nationales dont il cherche vaille que vaille à revendiquer la paternité”, peste la Convergence qui rappelle toutefois que “l’Alliance pour la République (Apr), à l’instar d’autres formations politiques, sont partie prenante de ces assises.

En outre, la Convergence indique que le Pr Bathily garde encore “une obsession pathologique et une rancune résultant se sa défaite à la présidence de la Commission de l’Union africaine”, lit-on dans le communiqué.

Ainsi, la Ccr considère que le Pr Bathily ne peut s’en prendre qu’à lui-même, car “le Président Macky Sall a déployé d’importants efforts en lui apportant tous les moyens logistiques et l’accompagnement diplomatique adéquat qui devaient lui permettre de se hisser à ce haut niveau de responsabilité”.

Pour elle, le Pr Bathily s’est lourdement trompé dans sa lecture des
évènements du mois de mars dernier.
Alors que les analystes de bonne foi considèrent les émeutes comme la résultante “d’une crise multiforme née de la pandémie à Covid-19 qui a servi de lit à la manipulation d’une certaine jeunesse”.

Elle s’indigne aussi du silence du Pr Bathily qui n’a pas daigné s’incliner devant la mémoire des disparus lors de ces évènements.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.