Licenciements de travailleurs à Dakarnave : La Direction générale donne sa version des faits




Suite au licenciement de 8 travailleurs de Dakarnave, la société portuaire fait l’objet de vives critiques de la part de certaines organisations et des activistes comme Guy Marius Sagna. Elle est accusée de soutenir une seule liste d4un candidat pour l’élection syndicale et refuse d’autres.

Dans un communiqué dont copie est parvenue à notre rédaction, la Direction générale donne sa version des faits.

‘’La Direction générale de Dakarnave n’a jamais soutenu une liste syndicale particulière étant donné qu’il n’existe qu’un seul syndicat légalement constitué, en l’occurrence SATNAV affilié à l’UNSAS’’, lit-on dans le document.

Selon le communiqué, un groupe de travailleurs qui se réclament appartenir à un syndicat, sans ‘’pouvoir apporter la preuve de leur légitimité’’, se sont dressés contre la Direction générale. Ils ont empêché la tenue des élections à travers des actes de destruction des affichages d’information destinés aux travailleurs dans les emplacements réservés conformément à la convention collective interprofessionnelle.

Ce groupe de travailleurs, ajoute le communiqué, a fait irruption dans le bureau de vote pour empêcher illégalement le déroulement du scrutin en procédant à ”des actes de vandalisme par des saccages et destructions du matériel de vote”.

‘’Ainsi, la Direction générale de Dakarnave en a tiré toutes les conséquences de droit, et a procédé au licenciement des travailleurs qui ne respectent ni le règlement intérieur de l’entreprise, ni le code du travail’’, confirme-t-il.