« L’Union Européenne S’est Saisie Du Dossier » Des Fonds Destinés À L’émigration




Le président de l’ONG Horizon sans frontières était ce mercredi l’invité de l’émission spéciale Ramadan“Salon d’honneur” de Walf Tv. Boubacar SÈYE qui reste très marqué par son séjour carcéral est revenu sur les conditions de son arrestation mais aussi de sa détention.

S’arrêtant sur les misères qu’il a vécues en prison, il se dit déterminé, malgré ses problèmes de santé à aller jusqu’au bout de son combat. D’autant que, indique-t-il, il n’a rien fait de mal si ce n’est d’avoir juste demandé à la commission qui gère le fonds d’apporter des éclairages sur sa gestion.

« Moi je n’invente rien j’ai juste fait de l’économie politique. En demandant où est passé cet argent. J’ai dit monsieur le président de la république vous avez la responsabilité, les jeunes meurent dans la mer en tentant de rejoindre l’Europe. Voilà ce que j’ai dit », rappelle-t-il. Selon lui, « c’est l’entourage qui est en train de tromper le président de la République. C’est pour cette raison quand j’ai dénoncé, ils m’ont trimballé en justice ».

Par rapport à l’accusation de diffusion de fausses nouvelles portées contre lui, Boubacar SEYE balaie en touche.

« J’ai la liste de tous les fonds qu’on a octroyés au Sénégal. C’est la représentante de l’Union Européenne qui me l’a envoyée. Moi aussi je l’ai remise aux enquêteurs», a indiqué Boubacar SEYE. A l’en croire, « l’Union Européenne s’est saisie du dossier. Je sais que vous êtes tous choqués mais les européens sont plus choqués. Hier, j’ai fait une interview de 25 questions. Quand j’ai fini je suis tombé malade».

S’agissant de la venue du Premier ministre espagnol, Boubacar SÈYE indique ne fonder aucun espoir sur Pédro Sanchez qui était juste venu défendre les intérêts de son pays.