Policier tué à Rufisque : Serigne M. B. Dieng réclame la perpétuité contre les “fils à papa”




Le Coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses a réclamé une peine de perpétuité contre les jeunes “fils à papa” qui ont tué un policier à Rufisque. Selon le Serigne Modou Bousso Dieng, justice doit être faite en guise d’exemple.

Le Coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses a réclamé une peine de perpétuité contre les jeunes qui ont tué un policier à Rufisque. Selon le Serigne Modou Bousso Dieng, justice doit être faite en guise d’exemple.

Le marabout n’en revient toujours pas dans cette affaire de meurtre concernant un agent du Groupement Mobile d’intervention (GMI). “Je demande que juste soit faite. Et puis, notre police doit être respectée et protégée parce que si la police était l’auteur de ces actes, tout le monde allait tirer sur elle“, a-t-il notamment déclaré samedi sur Senego.

Ennemis

Pourtant, le religieux rappelle que les policiers ne sont “pourtant pas” nos ennemis. “Ce sont nos protecteurs avec le pouvoir d’Allah. Donc, je ne vois pas pourquoi quand un policier est tué, il ne se passe rien parce qu’il s’agit d’un homme de tenu. Je veux que ces soi-disant fils papa soient punis de manière sévère afin que cela sert d’exemple aux autres”, a-t-il regretté. Non sans préciser que les hommes de tenues ne peuvent pas parler à cause du devoir de réserve.

Perpétuité

Très en verve, le jeune marabout souhaite que le parquet durcisse la punition allant même jusqu’à la peine de perpétuité contre les tueurs de policier.

Partager

Crédit: Lien source




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.