Sextorsion et actes contre nature : Un étudiant arrêté par la Division de la Cybercriminalité




Un étudiant a été arrêté et déféré au parquet pour extorsion de fonds, diffusion de données à caractère personnel et actes contre nature. D’après L’Observateur, déguisé en femme, il se présentait à des hommes avec des propos sulfureux.

Empruntant des pseudonymes féminins (Fatou Gaye, Fatou Faye, Mamita Diouf qui sont en réalité une seule personne), il parvenait à convaincre ses victimes de lui envoyer des vidéos et photos d’elles nues.

En possession des images obscènes, l’étudiant menaçait ses victimes de les publier dans les réseaux sociaux, si elles n’acceptaient pas de lui envoyer de l’argent et de coucher avec lui et d’autres hommes.

Une des victimes, qui est comptable, a reçu chez lui la visite d’un individu. Ce dernier s’est allongé sur son lit. Puis, il a reçu un message sur son téléphone lui indiquant qu’il doit coucher avec son visiteur.

Le comptable refuse et chasse l’individu. L’étudiant met sa menace à exécution en envoyant au père et aux cousins du comptable les photos et vidéos obscènes. Ce fut l’acte de trop.

Le comptable file à la Division spéciale de la cybercriminalité pour déposer une plainte. Au bout d’intenses d’investigations, l’étudiant est localisé à la Sodida où il s’était rendu pour un entretien d’embauche. Il sera arrêté et déféré.