Soutien aux malades mentaux : Ansoumana DIONE annonce sa retraite




Le président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) jette l’éponge. En tout cas c’est ce qu’affirme Ansoumana DIONE dans la déclaration ci-dessous. Le défenseur des malades mentaux donne les motivations de sa décision.

Ce 17 juin 2021, marque la 9e édition de la Journée nationale des malades mentaux errants. A la veille ce rendez-vous annuel, Ansoumana DIONE, Fondateur de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) annonce sa retraite. Ce, après vingt et une longues années de sacrifices et de privations, sans que le régime en place n’accepte de l’accompagner dans sa noble mission. Pire, c’est le Président Macky SALL et son régime qui l’empêchent de poursuivre ses actions en faveur de cette couche vulnérable de notre société.
Tant que le Président Macky SALL gouverne le Sénégal, les malades mentaux errants ne seront jamais pris en charge. C’est la triste réalité que nous vivons, surtout avec la confiscation et la fermeture, depuis 2013, du Siège de l’ASSAMM, obtenu en 2004 à Kaolack, avec le concours du Président Abdoulaye WADE. Depuis lors, qui n’a pas vu ou entendu Ansoumana DIONE, demander en vain la restitution de son outil de travail, sans lequel rien absolument ne peut se faire pour ces citoyens sénégalais, ne jouissant pas de toutes leurs facilités mentales.
Si dans les autres pays, les acteurs de développement sont soutenus et encouragés, au Sénégal, c’est tout à fait le contraire. Les citoyens qui mobilisent leurs forces pour le bien-être des populations, ce sont ceux-là même qui sont combattus et cette situation ne fait que favoriser le sous-développement. Quoi de plus noble dans un pays, que de vouloir apporter l’assistance nécessaire aux personnes souffrant de troubles mentaux, abandonnées dans les rues, dans un Etat de droit et de solidarité ? Heureusement que Dieu est juste et sait très bien reconnaître les siens.