Tandian participe à la Covid-19 mais déraille




Mais qui goûte à sa générosité goûte très souvent à la “publicité”.

À la Covid-19, il a fait don d’un million d’affiches, d’un chèque de sept millions et de trois autres millions “taf-taf”.

Au total donc, une bonne douzaine de briques qui lui ont permis de manifester sa solidarité, mais aussi de tirer à boulets rouges sur le président Babacar Ndiaye, son meilleur ennemi qui ferait partie des gens qui se sucrent sur le dos de l’état et qui ne rendent jamais la monnaie de la pièce.

C’est que Baba en voudrait toujours au patron du basket-ball sénégalais qu’il avait traîné en justice mais qui lui aurait joué un tour pendable en faisant jouer la solidarité de corps chez les parquetiers et les avocats.

Depuis, même établi à Saint-Louis d’où il s’occupe de sa nouvelle équipe de basket, Baba continue de marquer Babacar à la culotte et ne désespère pas de le coincer quelque part un jour pour un solde de compte. On dit qu’il a choisi de vivre dans la vieille ville, rien que pour attendre ce jour merveilleux.

Cébé