Touba : Des étudiants de l’Ebad sauve la Mairie de ville sainte




L’accès à l’Etat civil était un grand problème à Touba du fait d’une mauvaise gestion des documents administratifs, des archives mais aussi le manque de numérisation des fichiers dans cette commune gérée par Abdou Lahat Ka depuis des années.

Pour sauver ces papiers très importants dans la vie d’une personne de jeunes étudiants bibliothécaires, archivistes et documentalistes de l’Ebad (université de Dakar) se sont fixés la mission de réhabiliter les archives de la mairie de Touba qui se trouvaient dans un piteux état.

Sous peu de temps ils ont réussi la prouesse de réorganiser l’état civil de la mairie de Touba suite à une initiative d’un jeune étudiant. Une action qui vient à son heure selon les responsables , vu le piteux état dans lequel était le centre d’état civil de la capitale du mouridisme et qui avait ému plus d’un.

L’initiateur dans un poste de sa page Facebook déclare que cette équipe composée d’étudiants de l’Ebad a pris l’initiative de réorganiser l’état civil de la mairie de Touba, en un temps record (trois jours plus précisément).

Dans un cours délais ils ont trié, classé et mis dans des boîtes ces documents en vrac, du vendredi au dimanche.  Alhamdoulilah ! Tout est bien qui se termine bien… Etape suivante, la numérisation”, écrit un des étudiants initiateurs de cette action, dans un post sur Facebook.

Le prochain défi auquel ils invitent les autorités, c’est celui de la numérisation des documents d’état civil.