Un faux médecin camerounais ouvre une clinique à Dakar et tue 3 patients




Après le « docteur Samba », un autre vendeur de la mort défraie la chronique. Répondant au nom d’E.B.D, ce dernier, de nationalité camerounaise, a été mis aux arrêts par la Division des Investigations Criminelles (DIC). Il doit d’ailleurs comparaître devant ce mercredi 17 février 2021.

Faux spécialiste en cancérologie et cardiologie

Tout est parti d’une plainte déposée par la sœur d’un pharmacien qui a trouvé la mort en passant entre les mains du faux médecin qui se faisait passer pour un spécialiste en cardiologie et en oncologie. Il consultait et prescrivait des ordonnances à ses patients à travers un cabinet du nom de «Etoile Santé ».

Des indices compromettants lors de la perquisition

Une perquisition sur place a permis de saisir de nombreux indices compromettants. Interrogé par les enquêteurs, le mis en cause n’a pas été capable de montrer un seul document attestant de son statut de médecin. Il n’a montré que des diplômes ukrainiens et des cartes étudiants qui se sont trouvés être des faux confectionnés avec l’aide d’un défunt professeur de médecine de même nationalité après enquête qui a, par la suite, révélé que 2 autres de ses patients sont aussi décédés.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.