JEAN PIERRE BOURHIS ÉLIMINÉ, LA GROSSE DÉCEPTION DE SON ENTRAINEUR




Les athlètes sénégalais pas encore à la fête aux Jeux olympiques de Tokyo. L’entraîneur de Jean Pierre Bourhis, Christophe Gosselin, s’est exprimé après l’élimination, dès les qualifications, en canoë slalom du kayakiste sénégalais. Ce dernier a terminé à la 17e et avant-dernier des qualifications, ce dimanche, 25 juillet, alors que 15 places étaient à prendre pour les demi-finales de demain lundi, 26 juillet. Le Quimpérois, 26 ans, défend les couleurs de sa maman sénégalaise. Alors qu’il visait une place pour la finale, son aventure s’arrête précocement au Japon, suscitant une grosse déception chez son coach.

« Les Jeux Olympique de Tokyo au Japon n’ont pas été favorable pour l’athlète Jean Pierre Bourhis”, a-t-il regretté. Non sans préciser que son poulain a reçu une blessure à la côte entre les portes 6 et 7, “l’obligeant ainsi à reprendre la porte.” Ce, “après avoir été sorti du rouleau à cause de sa forte douleur.”
Du coup, Bourhis n’a pas pu rattraper son retard, “ce qui lui a porté préjudice en voulant continuer la course avec beaucoup de courage, a décortiqué son entraîneur, soulignant que “c’est vraiment dommage pour un athlète de sa trempe qui s’était beaucoup investi pour défendre les couleurs du Sénégal et rehausser au plus haut niveau le drapeau national. Cela restera gravé dans les mémoires avec cette belle manche qui s’est terminée avec zéro pénalité.”

En attendant de rebondir pour la préparation des prochains mondiaux à Bratislava, “Jean Pierre Bourhis va se concentrer maintenant aux intenses soins suivi d’une bonne récupération”, a précisé Gosselin.