L’ancien sans-papiers franco-camerounais Francis Ngannou devient champion du monde de MMA




Le combattant franco-camerounais Francis Ngannou a décroché le titre de champion du monde des poids lourds UFC, la plus importante ligue mondiale du sport de combat MMA, le 27 mars, à Las Vegas. Arrivé en France sans-papiers en 2013, après avoir franchi les barbelés de Melilla et traversé la mer Méditerranée, le boxeur a pris une belle revanche sur la vie.

Il n’y a pas si longtemps, il dormait encore dans un parking sous-terrain parisien. Francis Ngannou, franco-camerounais, âgé de 34 ans, est aujourd’hui champion du monde de MMA, une discipline mêlant les techniques du judo, karaté, jiu-jitsu et boxe thaï.

En 2018, InfoMigrants l’avait rencontré et Francis Ngannou était déjà animé par cette rage de vaincre. “J’ai toujours su qu’un jour, je serai un grand boxeur”, avait-il alors déclaré. En 2013, il est repéré à Paris alors qu’il s’entraîne dans une salle de MMA et se démarque rapidement des autres. Lui qui abîma son corps sur les barbelés de Melilla et risqua sa vie en traversant la Méditerranée sur un canot de fortune veut prendre sa revanche. Il s’entraîne sans relâche.

Son ascension est rapide : titre de séjour, départ aux Etats-Unis, premiers combats professionnels. Cinq ans plus tard, en janvier 2018, le boxeur tutoie les sommets mais s’incline face à l’ancien champion du monde en titre, l’Américain Stipe Miocic. Il lui faudra trois ans pour faire faire à nouveau à Miocic et le faire plier. C’est désormais chose faite. Samedi 27 mars 2021, Francis Ngannou est devenu le maître incontesté de MMA en lui infligeant un KO dévastateur au 2e round du combat




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.