Le président de Basaksehir veut “radier à vie” l’arbitre roumain




Le président du club turc de Basaksehir a appelé jeudi à la “radiation à vie” de l’arbitre roumain Sebastian Coltescu mis en cause pour des propos racistes lors du match de Ligue de champions contre le PSG, mardi à Paris.
“Ce genre d’arbitre devrait être radié à vie”, a déclaré Göksel Gümüsdag, cité par les médias turcs, avant le départ de son équipe de Paris en direction d’Istanbul. “Il doit y avoir une sanction exemplaire”. “Le 8 décembre restera dans l’histoire mondiale comme une journée de résistance contre le racisme’, a-t-il ajouté.

“Enquête approfondie”

Souhaitant sanctionner l’entraîneur adjoint de Basaksehir, le Camerounais Pierre Achille Webo, d’un carton rouge pour protestation, Sebastian Coltescu, quatrième arbitre, l’avait désigné à l’arbitre principal comme “le noir” en roumain (“negru”), provoquant la colère et l’indignation des deux équipes qui se sont retirées du terrain en signe de protestation.

L’UEFA, l’instance de gouvernance du football européen, a annoncé qu’elle mènerait une “enquête approfondie” sur les accusations de racisme visant l’arbitre roumain. Le match, arrêté à 0-0 à la 13e minute, a repris mercredi soir avec une nouvelle équipe arbitrale. Le Paris SG, déjà assuré d’être en huitièmes de finale, s’est imposé 5-1.