Les Lakers jouent un vilain tour aux Nets




Lors d’un match marqué par les expulsions de Schröder et Irving, les Lakers, pourtant toujours privés de Davis et James, se sont imposés nettement samedi soir à Brooklyn (126-101). Auteur de 44 points à 17 sur 19 aux tirs, Gary Trent Jr a permis à Toronto de ne faire qu’une bouchée de Cleveland. Enes Kanter et ses 30 rebonds ont eux porté Portland lors de sa victoire face à Detroit. Emmené par un Stephen Curry très épicé (38 points), Golden State a aisément battu Houston.

Privés depuis plusieurs semaines de leurs deux leaders LeBron James et Anthony Davis, qui ne devraient finalement pas rejouer avant fin avril, les Lakers alternent les bonnes et les moins bonnes sorties. Samedi soir, leur match face à Brooklyn en banlieue de New York appartient à la première catégorie. Même sans leurs deux stars, les Californiens ont réussi à jouer un vilain tour aux Nets (victoire 126-101) et à Kevin Durant, pourtant auteur de 22 points. En face, Andre Drummond (20 points, 11 rebonds) excepté, personne n’a réellement brillé d’un point de vue personnel. Et ce nouveau succès des champions en titre doit essentiellement à la performance collective des Lakers. Seul bémol : cette première expulsion en carrière pour Dennis Schröder après des mots avec Kyrie Irving, qui n’avait lui non plus été exclu d’un parquet depuis ses débuts. Il faut malheureusement un début à tout et cette défaite de Brooklyn profite aux Sixers de Joel Embiid (27 points). Après avoir fait subir à OKC et aux deux Frenchies Théo Maledon et Jaylen Hoard leur sixième défaite de suite (117-93), Phily mène de nouveau le bal à l’Est.

La soirée de tous les records !
A leur façon, Gary Trent Jr, Enes Kanter et Stephen Curry ont tous trois illuminé cette soirée de leur talent. Mais surtout de leurs records. MVP de la nuit, Trent Jr a ainsi réussi la performance de sa vie (44 points à 17 sur 19 aux tirs, dont 7 sur 9 à trois points) avec Toronto pour permettre aux Raptors d’écraser Cleveland (135-115) sur le parquet des Cavs.

Portland, de son côté, a profité d’un Enes Kanter en état de grâce sous le panier (24 points, 30 rebonds, record en carrière pour le Turc mais aussi nouveau record de franchise) pour prendre là aussi aisément le dessus (118-103) face au Detroit des deux Français Sekou Doumbuya et Killian Hayes.

Curry, quant à lui, a inscrit 38 points lors du succès de Golden State face à Houston (125-109). Une performance presque classique pour la gâchette des Warriors. Néanmoins, ce dernier a lui aussi laissé une empreinte indélébile en réussissant l’exploit rare d’enquiller 20 points de suite, en fin de troisième quart-temps.