Présidence CAF : Jacques Anouma (aussi) renonce à sa candidature




L’Ivoirien, Jacques Anouma a décidé de renoncer à sa candidature à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) ‘’convaincu qu’il est aujourd’hui préférable de créer les conditions d’un rassemblement des meilleures intelligences afin de faire triompher l’intérêt collectif du football africain’’.

‘’Après mures réflexions, des consultations et concertations, inspiré par les valeurs d’entente et d’union que la Côte d’Ivoire a toujours promues sur le continent, convaincu qu’il est aujourd’hui préférable de créer les conditions d’un rassemblement des meilleures intelligences afin de faire triompher l’intérêt collectif du football africain, j’ai décidé de renoncer à ma candidature’’, écrit l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) dans un communiqué.

‘’J’ai porté un projet africain au service exclusif du développement du football du continent et des générations futures, les candidatures se sont multipliées à ce moment crucial de l’histoire de la CAF,
où notre football ne peut offrir au monde un visage de division’’, a-t-il rappelé.

‘’En réalisant cette union sacrée des meilleures volontés africaines autour de la CAF, avec un programme commun, nous pourrons contribuer ensemble à son redressement, je le ferai, avec l’expérience qui est mienne’’, a estimé le président Anouma.

‘’Toujours soucieux des intérêts de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique, c’est ainsi que je mettrai mon expérience unique du football continental et mondial au service de la nécessaire reconstruction du football africain et de l’organisation prochaine de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire’’, a-t-il ajouté.

‘’Je crois en une Afrique du football unie, forte et respectée. Demain, je ferai donc tout pour remporter, aux côtés de la prochaine équipe dirigeante issue des accords, la victoire cruciale de la renaissance de la CAF’’, a-t-il fait savoir.

C’est par un communiqué que le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor a décidé lui aussi de renoncer à sa candidature.

Les élections à la présidence de la CAF, à son Comité exécutif de l’instance dirigeante du football africain et aux postes de représentants africains à la Fifa sont prévues lors de son assemblée générale prévue le 12 mars à Rabat (Maroc).