Un Joseph Koto très confiant : « Une finale ne se joue pas, elle se gagne ! «




Le Sénégal est sorti vainqueur de sa demi-finale qui l’opposait à l’Eswatini. Les Lions sont revenus au score, après être menés 2-0 à la pause, et ont remporté la séance des tirs au but par 3-0. Joseph Koto, sélectionneur de cette équipe, est très satisfait de la performance de ses joueurs et se concentre sur la finale en approche.

Comme après chaque rencontre, le coach Koto a participé à la conférence de presse post match pour exprimer son ressenti et expliquer comment il compte se préparer pour la finale qu’il jouera face au pays organisateur, l’Afrique du Sud qui a vaincu le Mozambique sur le score de 3 buts à zéro.

Le triomphe de la jeunesse

Koto est satisfait de l’issue de la rencontre où il a vu ses protégés gagner au final après avoir mené de 2 buts à la pause. Le sélectionneur a avoué disputer une rencontre difficile contre les boucliers du roi mais que la différence s’est faite sur l’âge. « Après analyse, je pense que c’est la jeunesse qui a beaucoup plus joué. Nos joueurs étaient beaucoup plus jeunes que ceux de l’équipe adverse. C’est ce qui leur a permis de mieux tenir le match et d’avoir beaucoup plus de vivacité », a constaté Koto. Le sélectionneur a tenu a félicité aussi ses joueurs qu’il a eu à engueuler à la pause pour sortir le meilleur d’eux et les faire revenir dans la rencontre. « On a été mené deux fois sur deux erreurs défensives mais cela ne nous a pas empêché de garder le ballon et de tenter nos chances. Nous avons même raté des occasions franches avant de concéder les buts. Mais à la mi-temps, on a crié sur eux pour les faire savoir qu’ils sont meilleurs et plus jeunes que l’équipe adverse« . Chose que les Koto Boy’s ont très bien compris puisque le score était de 2 buts partout à la fin du temps réglementaire.

« Une finale ne se joue pas, elle se gagne »

« Comme je l’ai dit la dernière fois, nous souhaitons rencontrer l’équipe qui perdra face au Sénégal en finale« , dit Koto en réponse à la question sur l’adversaire qu’il préfère avoir en finale. Le coach des Lions ne voulant pas dévoiler la stratégie qu’il compte utiliser pour la finale, s’est exprimé en disant qu’ »il n y a pas de stratégie. Une finale ne se joue pas mais se gagne. On mettra le paquet pour remporter cette finale pour le peuple et le football sénégalais. » Il a aussi souligné qu’il serait très heureux de voir certains de ses joueurs décrocher des contrats dans le championnat sud africain puisque c’est un grand et beau pays de football. « Je pense que si les garçons reçoivent de bonnes propositions, il n’y aura pas de soucis puisque l’Afrique du Sud et le Sénégal sont des pays frères ».

Gagner la finale pour les joueurs atteints du covid

« Les garcons ont gagné d’abord pour nos joueurs malades. 3 joueurs importants de l’effectif ont été atteints par le covid-19. Nous continuerons inshallah à jouer pour ces joueurs et on donnera le maximum pour remporter ce trophée si cher à nos yeux ». Koto poursuit en ces mots : » Le gagner aussi pour le président qui a cru en nous. Il pouvait décliner l’offre suite à l’impossibilité des internationaux de répondre à l’appel, mais il nous a donné la chance d’apprendre et nous avons bien appris ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.