SOCIETE / FAITS DIVERS

Affaire De La Mairie De Mbao : Les Désormais Ex-agents Dégoutés Par Le Tribunal

L’affaire avait défrayé la chronique à Mbao, dans le département de Pikine et partout au Sénégal. En effet, des anciens travailleurs qui n’étaient pas en règle, ni en mesure de pouvoir apporter des solutions aux problèmes que rencontrent les populations de Mbao, avaient été sommés de plier bagages. Une chose dont-ils avaient du mal à supporter jusqu’à aller contesté auprès du tribunal qui vient de leur « retourner » chez eux. La décision du tribunal a fini par montrer que seule la vérité finit par triompher sur n’importe quelle affaire.

Force est de constater que le délibéré de l’affaire des 95 travailleurs de la mairie de Mbao a été vidé. Une information que nous avons appris auprès du tribunal qui vient de rendre sa véridique. Il est ratifié dans un document que, « la requête qui avait été introduite par ces derniers, est irrecevable par le tribunal ». Cette affaire avait défrayé la chronique lors de l’arrivée d’Abdou Karim Sall à la mairie, il y a près de deux ans. Pour un imam, « l’objectif qui a été visé par des anciens agents étaient de vouloir tenir l’image de Mbao car ils savaient tous qu’ils ne sont pas sur la bonne posture. Les populations de la commune n’ont jamais été mêlées de la gestion de leur cité par l’ancienne équipe ». Des propos qui ont été repris par un « Ndeye Ji Rew » qui dénonce la gestion gabegie des 95 anciens agents.

Des personnes rencontrées dans la commune nous parlent de « l’augmentation l’insécurité à Mbao, la mauvaise collecte des recettes, le favoritisme, le recrutement abusif, des cas de fraudes et de corruption pour l’obtention de certains documents administratifs sans oublier de la bradage illégale des terres de Mbao de la part des membres de l’ancienne équipe ». D’après les notables, les délégués de quartiers, les représentants des associations des jeunes et des groupements féminins, « la candidature d’Abdou Karim Sall qui pilote la commune était une demande sociale lors des élections locales. Mbao vient de retrouver son nouveau visage.

Les agents de santé, le domaine de l’éducation, le secteur du sport ont été redressés grâce à la volonté et à la détermination du maire actuel qui s’engage à améliorer les conditions des vies de la cité. Sur le volet de l’environnement surtout pour lutter contre les éventuelles stagnations des eaux de pluies, des ouvrages sont en train d’être construits. Le budget de la mairie est en hausse malgré les lourdes charges sur le plan social à cause de sa bonne gestion. Il y a aussi la construction des nouveaux bâtiments pour la mairie qui abritera l’état civil et les autres services ». Et pour faire le constat, il faut sillonner toute la commune, puis interroger les populations sur la gestion actuelle et sur comment la commune de Mbao avait été pilotée avant l’arrivée d’Abdou Karim Sall.

Pour un habitant à Mbao qui parle sous couvert de l’anonymat, « les désormais 95 anciens agents devraient être de bonne foi pour reconnaître leurs erreurs. Tenir l’image de la nouvelle équipe est une peine perdue pour ceux qui tentent de le faire. Ce sont tous les habitants de Mbao qui sont satisfaits d’Abdou Karim Sall et de son équipe. La véridique qui vient d’être annoncée par le tribunal qui renvoie les ex-agents chez eux montre que Mbao est en train d’être piloté à bon port.

Sada Mbodji

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page