SOCIETE / FAITS DIVERS

Affaire Des 805 De Cocaïne : Les 7 Suspects Déférés, La Drogue Calcinée…

Les trois Ghanéens, trois Gambiens et l’Italien arrêtés à bord du navire qui transportait 805 kg de cocaïne, il y a plus d’une semaine, ont été déférés au parquet, hier. La drogue sera prochainement incinérée et en public.

Après 96 heures de garde à vue, d’auditions, d’exploitation et de compléments d’enquête, les limiers de la Direction de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Docrtis) ont bouclé, hier, leur enquête à propos de la saisie en pleine mer de 805 kg de cocaïne. Trois Ghanéens, trois Gambiens et un Italien avaient été arrêtés en pleine mer, il y a un peu plus d’une semaine.

Selon des informations de Enquête, quatre jours ont suffi aux hommes du commissaire Ndiaré Sène, le patron de cette entité de la police nationale chargée de la lutte contre la drogue, pour rassembler assez de preuves sur la culpabilité des suspects. Ils ont été déférés, hier, au parquet.

Selon nos sources, ils sont poursuivis pour trafic international de cocaïne en bande criminelle organisée et blanchiment de capitaux. Nos interlocuteurs ajoutent que les 805 kg de drogue dure seront publiquement incinérés, prochainement.

La saisie a été faite, le dimanche 22 janvier, à 335 km au large de la capitale sénégalaise. Après avoir passé 96 heures de garde à vue dans les locaux de l’Unité mixte de contrôle des conteneurs (UMCC), les sept suspects ont été transférés, le 25 courant, en fin d’après-midi, aux agents de la Direction de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Docrtis). Le capitaine du navire répond aux initiales de S. D. N. (46 ans). Il y a aussi les nommés M. A. A., A. T. T., M. T., B. S. Par contre, deux des présumés trafiquants n’ont pu encore être identifiés, car ils sont parvenus à faire disparaitre leurs pièces avant leur arrestation. Ils sont trois Gambiens, trois Ghanéens et un Italien.

Les sept membres de l’équipage ont été arrêtés grâce au patrouilleur de haute mer « Kédougou » de la marine nationale. Ils avaient quitté la Gambie avec la drogue pour effectuer un transbordement dans un autre navire en haute mer. Ils ont été arrêtés, avant d’avoir pu opérer cette manœuvre. Ce système de transport est connu sous le nom de ‘’mothership’’ : un grand bateau qui mouille au large des côtes, dans les eaux internationales et auprès duquel des petits bateaux de pêche, de tourisme ou des pirogues viennent s’approvisionner.

Ils ont confié aux enquêteurs qu’ils ignorent la destination finale de la cargaison, leur travail s’arrêtant à la livraison à un autre navire.

Il faut dire qu’en trois mois, 1,1 t a été saisie. En effet, à ces 805 kg, viennent s’ajouter les 300 kg de cocaïne saisis le 29 octobre 2022 par la douane. La brigade commerciale des douanes de Kidira avait effectué cette saisie dans un camion frigorifique en provenance du Mali voisin. Une marchandise estimée à 24 milliards F CFA. Tandis que la nouvelle prise est estimée à 64 milliards F CFA. Ce qui fait un total de 88 milliards saisis, en quelques semaines.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page