A LA UNEACTUALITÉS

Affaire Keur Yeurmandé de Ndella Madior Diouf : deux autres bébés décédés

Le bilan s’alourdit à huit. Deux des 48 bébés de la pouponnière « Keur Yeurmandé » de Ndella Madior Diouf sont décédés ce mardi à l’hôpital régional de Thiès. C’est du moins ce qu’a fait savoir le quotidien Libération dans son apparition de ce mercredi 07 février. Le journal souligne que « la Brigade des mœurs de la Sûreté urbaine (Su) les avait récupérées avant de les confier à des structures qualifiées du fait de leur état de santé jugé alarmant ». Pour rappel, l’horreur a été découverte en décembre dernier à la suite d’une information judiciaire demandée par le Doyen des juges. Ndella Madior Diouf a  été interpellée et placée sous mandat de dépôt « pour traite de personnes, exercice illégal de la profession de médecine, privation d’aliments à des enfants, soins entraînant la mort sans intention de la donner et obtention illicite de certificats aux fins d’inhumation », renseigne la note.

Parlant du personnel le journal mentionne que, «la patronne a été inculpée en même temps que son assistant Cheikh Tidiane Ndiaye, le gardien des lieux, Djiby Sow, et l’animateur à Saphir Fm, El Hadi Sène, qui a admis avoir enterré clandestinement deux bébés décédés dans la pouponnière ». Quant aux nounous, elles le documentent à fait savoir qu’elles ont été inculpées sous le régime du contrôle judiciaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page