ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

Affaire Kilifeu : « Y en a marre » à la place Soweto le 10 décembre prochain

Les activistes ont décidé de se faire entendre pour la libération de Kilifeu, membre du groupe du mouvement Y en a marre, qui est en détention préventive depuis plus d’un mois. Ce qui les révolte le plus, c’est la liberté provisoire dont a bénéficié le «complice» de Kilifeu Thierno Amadou Diallo.

Face à la presse hier, Aliou Sané et ses camarades du mouvement Y en a marre n’ont pas fait dans la demi-mesure. Ils ont haussé le ton et dénoncé «une justice à deux vitesses». Pour se faire entendre, ils ont annoncé une grande manifestation le 10 décembre prochain, qui aura pour point de chute la Place Soweto. «Nous allons vers de grandes manifestations qui commencent à partir du vendredi 10 décembre 2021, à Dakar et partout au Sénégal. En ce qui concerne la manifestation de Dakar, on partira de l’université Cheikh Anta Diop pour aboutir à la place Soweto, à l’Assemblée nationale. Et un peu partout au Sénégal, il y aura des manifestations de protestation», affirme Aliou Sané, le coordonnateur du mouvement.

Ce dernier qui dénonce l’instrumentalisation de la justice, affirme que tous les jours les Sénégalais font face à toutes les injustices. «Cette justice a été instrumentalisée par le pouvoir. Nous allons tenir le langage de détermination et de la mobilisation face à ce coup de plus porté à notre justice à laquelle on tient», poursuit Aliou Sané. Rappelons que Simon Kouka, un autre membre du mouvement qui avait été arrêté, a obtenu une liberté provisoire vu son état de santé dégradant. Mais la chambre d’accusation avait refusé la demande de Landing Bissane Seck alias Kilifeu. Ce dernier et son compère Simon Kouka avaient été placés sous mandat de dépôt dans la première quinzaine du mois de septembre par le juge d’instruction du 2e cabinet du tribunal de grande instance hors classe de Dakar pour «trafic présumé de migrants, faux et usage de faux».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page