SOCIETE / FAITS DIVERS

Affaire Oustaz Oumar Sall: Serigne Modou B. Dieng « ….togne Katla, Pas De Clémence »

Oustaz Omar Sall va devoir prendre son mal en patience. Son procès qui devait avoir lieu ce 1er décembre au tribunal des flagrants délits, est renvoyé au 8 décembre 2023. Pour le moment, les raisons du renvoi ne sont pas encore connues. Par ailleurs, Serigne Modou Bousso Dieng, invité lundi de Rfm Matin, n’a pas été tendre avec Oustaz Oumar Sall, envoyé en prison pour offense à la communauté Tidiane du Sénégal.

Le célèbre prêcheur, Oustaz Oumar Sall a été arrêté et placé en garde à vue par la Division spéciale de cyber sécurité de la police nationale. Il est accusé d’avoir dénigré des pratiques cultuelles de la  confrérie Tidiane.

« Oustaz Oumar Sall togne katla, Il a affaire avec la justice, c’est une affaire de droit commun,  ne mélangeons pas les pinceaux, la religion n’y est pour rien. Il faut que la loi s’applique rigoureusement pour que ça serve de leçon », a martelé le guide religieux.

Le coordonnateur de la Cifare a aussi pourfendu ce mouvement fondamentaliste de réforme se réclamant de l’islam sunnite connu en Arabie saoudite et dont Oustaz Oumar Sall et Cie se réclament. Leur ignorance et leur méprise des textes, notamment les pratiques du prophète et de ses compagnons,  coulent de source. Pour le complot contre les confréries, le guide religieux imperturbable, rappelle que l’œuvre des anciens est immuable et l’ancrage des Sénégalais à leurs guides incommensurable. Mais n’empêche, prévient-il, la politique s’en mêle, même si ces fossoyeurs sont minoritaires, on doit toujours rester vigilants.

Sur l’intervention du khalife de Touba dans le dossier judiciaire opposant le collectif international des Talibés Cheikh au prêcheur Oumar Sall, Serigne Modou Bousso Dieng est on ne peut plus clair: « Que fera Serigne Mountakha contre un calomniateur de Cheikh Tidiane Cherif ? Serigne Touba a rendu un vibrant hommage à Cheikh Ahmed Tidiane Cherif . Donc, celui qui l’attaque attaque tous les musulmans
Pas de place à la médiation », en allusion aux arabophones qui ont rendu visite au Khalife de Touba pour la libération de Oustaz Oumar Sall.

Pour rappel,  le prêcheur a été arrêté depuis le 17 novembre et placé  sous mandat de dépôt suite à des plaintes déposées par plusieurs personnes et associations affiliées à la Tarîqa Tidiane. On lui reproche de  s’être attaqué aux fondements de la Tarîqa Tidiane et à ses guides.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page