A LA UNEACTUALITÉS

Agriculture-pour prendre en compte les besoins des femmes : le CNCR appelle à réviser la loi d’orientation agrosylvopastorale

Le Cadre de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), l’une des principales organisations paysannes sénégalaises, a jugé ‘’nécessaire’’, mercredi, à Kaolack (centre), de procéder à une révision de la loi d’orientation agrosylvopastorale (LOASP) en vue d’une bonne prise en compte des besoins des femmes et du monde rural. ‘’Ça fait presque vingt ans que cette loi a été élaborée et adoptée. Aujourd’hui, le CNCR juge nécessaire de réviser cette loi pour une meilleure prise en compte des préoccupations du monde paysan. Nous estimons qu’il faut impliquer davantage les femmes, dans la mesure où elles représentent plus de 60 % de la main-d’œuvre des exploitations familiales’’, a plaidé la présidente du collège des femmes du CNCR, Yaram Fall Niang. Elle s’entretenait avec la presse locale au terme d’un forum du CNCR consacré au thème : ‘’Quelle contribution des femmes rurales dans la révision de la LOASP pour atteindre la souveraineté alimentaire ?’’ Les femmes accèdent à moins de 10 % des ressources productives, dont la terre, le financement, la formation, l’accès à l’eau et aux marchés, a signalé Yaram Fall Niang. Elle espère qu’une révision de la loi d’orientation agrosylvopastorale peut permettre d’augmenter la part qu’elles détiennent de ces ressources.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page