SPORTS

Aliou Cissé, sélectionneur des Lions : «On n’est pas dans une révolution»

Le sélectionneur des Lions s’est exprimé en conférence de presse ce lundi, à la veille du match amical face au Bénin au Stade la Licorne (Amiens).

 Comment gérez-vous les joueurs qui ne jouent pas beaucoup en club, comme Boulaye Dia et Moussa Niakhaté ?

Il y a d’autres joueurs qui sont dans ce cas-là. En choisissant un groupe de 31 jours, on savait que le groupe était un petit peu disproportionné. Il y a de joueurs qui ont beaucoup joué jusqu’à présent et il fallait les gérer. Il y a certains qui n’ont pas beaucoup joué ou qui jouent peu. C’était important de rappeler tout le monde. Mais, on sait que ce groupe du mois de mars sera différent de ce groupe du mois de juin. Le temps de jeu est hyper important. Je n’irai pas jusqu’à dire que celui qui ne joue pas un club ne sera pas sélectionné, mais on sera très attentif sur le temps de jeu parce qu’on jouera deux gros matchs contre la RD Congo et la Mauritanie où on aura besoin que tout le monde soit à 100% en club pour donner la réponse qu’il faut et le maximum qu’il faut.

A quel genre de match s’attendez-vous contre le Bénin qui a fait match nul contre la Côte d’Ivoire ?

Ce sont des matchs amicaux, et je n’ai pas suivi le match entre la Côte d’Ivoire et le Bénin. Une chose est sûre, on connaît le Bénin. Nous savons que ce sera un match disputé. On a vu que le dernier match contre eux était difficile. C’est une équipe qui ne lâche rien. C’est une équipe qui se battra. Mais en réalité, c’est ce que nous cherchons, une bonne opposition. Ce sera un match physique, un match très africain. Mais, ce sera un match qui nous préparera en vue de la trêve de juin.

Est-ce que vos joueurs adhèrent bien à votre système de jeu ?

Il n’y a pas de système à double tranchant. Et je me répète encore, le système n’est pas le plus important dans le football. Dans cette équipe nationale, il y a de grands joueurs, ce ne sont pas des jeunes joueurs. Ils font le métier le plus noble et le font des clubs et des championnats les plus relevés. Ce sont des garçons qui sont au courant de ce que je fais. Ils savent exactement leur rôle dans le système de jeu, et ils essaient de le remplir. Il n’y a pas un système infaillible, chaque système à ses avantages et ses inconvénients. Je suis satisfait du rendement qui a été donné par l’ensemble du groupe contre le Gabon. On verra contre le Bénin si ce sera un autre système. En tout cas les joueurs sont concernés, et ils savent ce que j’attends. À eux de faire le maximum en étant à leur meilleur niveau pour qu’on puisse avoir une expression collective digne de ce nom et gagner ce match pour se mettre en confiance pour les prochaines échéances.

Est-ce que vous allez faire confiance aux joueurs qui ont donné satisfaction contre le Gabon ou allez-vous changer ?

L’objectif était sur ces deux matchs de donner du temps de jeu à un groupe contre le Gabon, puis à un autre groupe contre le Bénin. Nous allons nous inscrire sur cette même ligne directrice en donnant du temps de jeu à un autre groupe. L’équipe sera fortement modifiée par rapport au premier match, parce qu’on ne peut pas convoquer des joueurs sans leur donner du temps jeu. On fera tout ce qui est possible pour pouvoir donner du temps de jeu à tout le monde

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page