ACTUALITÉSEDUCATIONSOCIETE / FAITS DIVERS

AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE VIE DES DAARAS À FATICK : I’m Talibe a restauré les talibes durant 44 jours, 2000 Corans distribués,10 puits creusés

L’association humanitaire islamique I m Talibe créé en 2018 a clôturé ce mardi 12 Décembre 2023 ses activités de restauration aux 44 Daaras de la commune de Fatick. Ainsi pendant plus d’un mois l’association Franco -Senegalaise a offert un repas chaud et du rafraichissement à plus de 1300 enfants

En terminant l’opération chez Ouztass Sall qui compte plus de 83 talibes garçons et filles , l’association Im talibe a tenu à partager ses activités avec la presse.

 » Notre objectif est plus large dont le principal est de redonner de l’affection à ses enfants car se sont des êtres humains comme nous tous. Ils sont souvent confrontés à des difficultés que la plupart d’entre nous ignorent. Notre initiative est né le jour d’une fête de Korite. Nous avions préparé un repas chaud pour quelques enfants. Mais finalement un grand nombre s’est invité et a tout consommé. cela nous a inspiré. L’association a offert depuis plus d’un mois 44 repas chauds accompagnés de rafraîchissement aux Daaras de Fatick » a annoncé Waly Diouf coordonnateur de I’m talibe.

Parmi les autres facettes de I’m talibe, Babacar Mbaye ajoute  » l’association depuis sa création redonne de la dignité aux talibes en construisant des abris modernes pour leurs études. Ces enfants méritent d’apprendre dans les mêmes conditions que ceux de l’école publique. Il ne faut que nous pensons aux talibes et à leurs enseignants que pour les aumônes, les récitals de Coran où pour les baptêmes et décès.Nous refectionons les logements, creusons des puits et distribuons des vêtements le jour des fêtes musulmanes. Nous avions distribué plus de 2000 exemplaires du saint coran. Regarder autour de ce Daara il y a que de belles vilas contrairement à là où nous sommes. Beaucoup de personnalités ont réussi leur vie et pourtant ils ont subi l’enseignement coranique. L’association œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des enfants Talibe et des maîtres coraniques.

Sur l’ opération de distribution d’exemplaires du Coran, Babacar Mbaye s’alarme  » Pour une petite anecdote, moi je ne savais pas que les Daaras manquent souvent de Coran pour les enseignements apprentissages des enfants. Les Daaras souffrent de problèmes environnementaux, de promiscuité, d’accès à l’eau et à la nourriture si les enfants ne sortent pas ».

Dans les perspectives de I’m talibe ,Waly Diouf et ses amis et partenaires Français envisagent des addictions d’eau dans les Daaras, renforcer les puits , tenir des séances de circoncision et l’adhésion des talibes dans la CMU Daara.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page