SPORTS

Animation offensive – Pape Matar allonge la liste des blessés : Lamine Camara «seul» au milieu ! – Lequotidien

Le fait marquant de la liste des 27 de Aliou Cissé pour la Can, dévoilée vendredi dernier, est la présence de joueurs blessés, surtout au niveau de l’entrejeu, avec Nampalys Mendy et Gana Guèye. Pire, la liste s’est allongée avec Pape Matar Sarr. Du coup, l’équation d’un milieu dégarni offensivement se pose au sélectionneur qui pourrait se rabattre sur l’alternative Lamine Camara. Le match amical contre le Niger, du 8 janvier, pouvant servir de premier test.

Par Hyacinthe DIANDY – Comme annoncé dans notre édition de jeudi dernier, Aliou Cissé entend emmener à la Can tous ses blessés.

Ce qui a été confirmé avec la présence dans la liste des 27, publiée vendredi dernier, de Nampalys Mendy, Gana Guèye et Boulaye Dia. Mais entretemps, les choses se sont compliquées, toujours au niveau de l’entrejeu, avec la blessure de Pape Matar Sarr. Suffisant pour installer le doute dans ce secteur médian devenu le «cœur du jeu».

Si au niveau de la récupération, Aliou Cissé a quand même sous la main des solutions avec Pathé Ciss, Pape Guèye et Cheikhou Kouyaté (même si ce dernier est plus intéressant dans l’axe), par contre la récente blessure de «PMS», milieu relayeur à Tottenham, amenuise ses potentialités offensives.

Mais là aussi, le sélectionneur national pourrait trouver une alternative avec Lamine Camara qui va devoir remplacer au poste de relayeur celui qui l’a devancé chez les Grenats.

Bien couvé par les anciens, le meilleur jeune footballeur de l’année 2023 a su saisir sa chance lors de sa première titularisation avec les Lions, en s’offrant son premier but en sélection. Avant, il a su vite s’adapter lorsque Cissé l’a lancé dans le bain ; en laissant une bonne impression, défensivement et offensivement.

Un polyvalent, spécialiste des balles arrêtées
Evidemment, sa jeunesse et son inexpérience peuvent laisser à réfléchir pour le sélectionneur. Mais avec ce que ce spécialiste des balles arrêtées a montré lors de ses dernières prestations en Equipe nationale, l’ancien de Génération Foot peut être «testé» dans un rôle beaucoup plus offensif. Et rien ne vaut le match de préparation contre le Niger du 8 janvier pour «El Tactico» de se faire une première idée de l’impact que ce polyvalent peut apporter au jeu des Lions.
Soucieux de ne pas trop l’exposer, Cissé prévoit une telle démarche même dans sa communication. Comme quand on l’a interrogé sur son choix de convoquer le champion d’Afrique U20 pour la Can.

«J’aime bien parler du collectif. Je sais que vous aimez parler des joueurs individuellement, mais je crois que, ce qui est important, c’est notre collectif. On a un collectif en qualité et en quantité où chaque joueur est capable de jouer dans cette Equipe nationale. Ce qui est important, c’est de mettre la meilleure équipe possible face à la Gambie. Pour cela, je compte sur l’ensemble de nos joueurs, et Lamine (Camara) en fait partie.»

En regroupement depuis samedi, les Lions sont presque au complet. Avant de jouer le Niger. Derniers à fouler les pelouses hier, Abdallah Sima, qui a inscrit son 10e but avec les Glasgow Rangers d’Ecosse, et Pathé Ciss (Rayo Vallecano) seront parmi les derniers à regagner la Tanière. En attendant les blessés Gana Guèye, Youssouf Sabaly, Seny Dieng et Pape Matar Sarr. Ce dernier a d’ailleurs prolongé son contrat avec Tottenham jusqu’en 2030. Une sorte de récompense pour «PMS» (2 buts, 2 passes décisives en 18 matchs de Premier League) qui a vite convaincu le technicien australien des Spurs.
hdiandy@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page