A LA UNEACTUALITÉS

Annulation de la Présidentielle : les Imams et prédicateurs du Sénégal mettent en garde Macky Sall

Dans une déclaration publiée ce dimanche 04 février, la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS) exprime sa vive préoccupation face à la situation nationale, marquée par « cette déclaration malheureuse du Chef de l’État qui a perturbé le processus électoral et rompu avec la tradition démocratique de notre pays ».

La LIPS estime que cette attitude du Chef de l’État est contraire à son rôle de gardien de la Constitution, car elle viole les dispositions pertinentes de la charte fondamentale. Elle en appelle ainsi à tous les citoyens sénégalais attachés à la justice et fiers de leur indépendance à se mobiliser pour rejeter cette attaque qui déshonore le pays à tous égards. La LIPS demande également au chef de l’État de renoncer à cette initiative visant à interrompre le processus électoral.

La Ligue des Imams et Prédicateurs critique également la position de la CEDEAO, la qualifiant de sournoise et non explicite, car elle refuse de condamner ce qu’elle considère comme un coup d’État institutionnel. Elle estime que cette position ambigüe enlève à l’organisation toute crédibilité.

De plus, la LIPS s’étonne de l’appel au dialogue, qu’elle considère comme une tentative de satisfaire des intérêts politiques mesquins. Elle souligne que le Président Macky Sall doit assumer son rôle dans le processus électoral et ne pas moins faire que ses prédécesseurs, en organisant des élections dans le strict respect de la loi électorale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page