SOCIETE / FAITS DIVERS

Appel à manifester à Ross Béthio : des jeunes emprisonnés « pour avoir » tabassé des homosexuels

L’arrestation de trois jeunes à Ross Béthio qui sont accusés d’avoir tendu un piège à des homosexuels pour les tabasser, est sortie du domaine du privé. Le collectif « And Sam Jikko Yi » s’est saisi du dossier et dénonce haut et fort un précédent dangereux.

Pour le professeur Adama MBOUP, qui en a fait cas ce jeudi à l’émission « Dinné ak Diamono » de WalfTv, le gouvernement a accordé des faveurs à la communauté LGBT qui se montre de plus en plus intouchable. Selon le responsable du collectif « And Sam Jikko Yi », à chaque fois que des homosexuels sont confrontés à des jeunes citoyens, ce sont ces derniers qui sont convoqués à la police et éventuellement emprisonnés. Il en veut pour preuve ces trois jeunes qui, selon lui, croupissent en prison à Ross Béthio parce qu’ils auraient maltraités des homosexuels qui les draguaient.

Pour le professeur MBOUP, c’est parce que personne ne parle de cette affaire qu’ils ont décidé de battre le macadam dimanche prochain pour exiger la libération de ces trois jeunes. « Si ces jeunes sont placés sous mandat de dépôt, les homosexuels en sortiront ragaillardis et vont se pavaner au vu et su de tout le monde », clame-t-il. A l’en croire, cela n’existait pas il y a une quinzaine d’années. A chaque fois les autorités ont eu vent de mariages ou de fêtes des homosexuels, ces derniers ont été arrêtés. Mais aujourd’hui, assure-t-il, c’est le contraire qui est constaté.

« En 2006 des homosexuels s’étaient mariés et ils ont été arrêtés (…) Avant on les emprisonnait, mais depuis l’arrivée de Sidiki KABA, en 2015, qui était leur avocat, ils sont libres et ce sont les citoyens que l’on enferme», fulmine-t-il. Avant d’appeler tous « les Sénégalais à être présents à la grande manifestation ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page