SOCIETE / FAITS DIVERS

Appel Au Dialogue : L’invitation Du Forum Du Justiciable à L’opposition

Lors de sa dernière sur les ondes de nos confrères de la RFM, le président Macky Sall en a profité pour réaffirmer son intention de dialoguer avec l’ensemble des forces vives de la nation. Devant cette main tendue du chef de l’Etat, le forum du justiciable invite « « l’opposition à saisir cette opportunité pour discuter et bâtir des consensus forts dans le respect de l’Etat de droit et des institutions ». Selon Babacar Ba et cie, « Faire preuve de surdité à cet appel serait un immense gâchis et un rendez-vous manqué pour la décrispation de la situation socio politique… »

Répondre positivement à l’appel au dialogue réitéré par le chef de l’Etat, Macky Sall, c’est l’invite faite aux acteurs politiques par le Forum du Justiciable. En effet, soucieux de la promotion de la démocratie et la sauvegarde des principes et des valeurs républicains, le forum du justiciable invite « l’opposition à saisir cette opportunité pour discuter et bâtir des consensus forts dans le respect de l’Etat de droit et des institutions », renseigne un communiqué parvenu à notre rédaction.

Aussi indique le même communiqué Babacar Ba et ses camarades demandent « au gouvernement de concrétiser cet appel en envoyant les Termes de référence (TDR) dans les meilleurs délais. » De même ils invitent « tous les acteurs à bannir toutes formes de violences et pacifier le champ politique. Par ailleurs, cette organisation de la société civile suggère, « à la société civile de jouer pleinement son rôle dans cet appel au dialogue », note le document.

Pour ces membres de la société civile, « A ce contexte lourd et plein d’incertitudes toutes les parties prenantes, et plus particulièrement les acteurs politiques, doivent, au nom de l’intérêt général, répondre positivement à l’appel au dialogue réitéré par président de la République le jour de la Korité », souligne notre source.

De leur avis « Faire preuve de surdité à cet appel serait un immense gâchis et un rendez-vous manqué pour la décrispation de la situation socio-politique et la baisse de la tension qui ne cesse de couver, voire monter en puissance, d’une part, et la formulation de consensus forts pouvant aboutir à l’organisation d’une élection présidentielle libre, transparente et apaisée d’autre part ».

Donc, argue-t-on, « La sauvegarde de notre commun vouloir de vie commune doit transcender les divergences et les contradictions des uns envers les autres. Le dialogue a jalonné l’histoire politique du Sénégal, ce qui lui a valu la conservation de sa trajectoire de stabilité et la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie. La paix sociale n’a pas de prix. Elle vaut tous les sacrifices. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page