SOCIETE / FAITS DIVERS

Après avoir pris une commerçante en auto-stop, un transitaire se fait voler un Iphone 15 et 4 millions – Rewmi.com

C’est une histoire de vol qui oppose la commerçante, Rokhaya G. et le transitaire, Tanor D. Ce dernier aurait perdu un Iphone 15 pro max et 4 millions francs, lorsqu’il a pris la jeune dame en auto-stop le 3 novembre dernier. 

Mère de deux enfants, la commerçante aurait fait de l’auto-stop pour voler. Un acte qui lui a valu une poursuite judiciaire. Mais, le procès de la mise en cause devant le tribunal d’instance de Dakar ce jeudi 23 novembre a mis à nu deux versions opposées des faits. Se disant transitaire, Tanor D. a indiqué avoir pris Rokhaya G. en auto-stop le 3 novembre dernier. « Elle m’a demandé de la déposer à la sortie 10 péage. Je lui ai dit que j’allais passer à la sortie 9. Elle est montée. En chemin, je m’étais arrêté dans une station pour acheter jus pour mes enfants. Arrivé à la sortie 9, je lui ai offert 4.000 francs. Une fois chez moi, j’ai constaté la disparition de mon Iphone 15 pro max et mes 4 millions francs qui étaient dans mon sac », a narré le plaignant. Pour retrouver le butin, Tanor D. aurait demandé à ses enfants de réciter la sourate Yassine 41 fois. C’est ainsi que, dit-il, qu’il est parvenu à mettre le grappin sur la voleuse présumée le 12 novembre, jour du combat entre Eumeu Sène et Tapha Tine. « Je l’ai conduite à la Section de Recherches. Les gendarmes m’ont dit qu’elle avait envoyé 2,9 millions francs via wave et acheté du courant 50.000 francs après son forfait. Sur ces entrefaites elle a pris l’engagement de vendre sa chambre à coucher et son véhicule pour me dédommager », a soutenu la victime supposée. Mais, il a été contredit par la mère de famille qui a expliqué : « Je revenais de Pikine. Quand je suis entrée dans la station Edk pour acheter carburant, le plaignant a garé près de ma voiture. Il m’a demandé mon numéro en me disant qu’il est transitaire et que sa femme est procureure. Nous sommes descendus de nos véhicules respectifs et nous sommes restés pour discuter pendant un moment. Il m’a proposé de sortir avec lui. C’est dans ces circonstances qu’il m’a offert un Iphone 15. Lorsque j’ai manifesté ma surpris, il m’a dit que je valais plus que ça. Il connaît bien chez moi ». Revenant sur le mobile du différend, Rokhaya G. a signalé que la partie civile eu une dent contre elle,  lorsqu’elle a décliné ses invitations à Dubaï et Lac Rose. « Je ne répondais pas à ses appels. Il est venu chez moi en me disant qu’il allait me montrer de quel bois il se chauffait, car une traînée ne bouffe pas son argent. Contrairement à ce qu’il dit, il connaît bien mon appartement. Je ne suis pas entrée dans son véhicule. Je n’ai pas volé son argent », a contesté la prévenue. Pour tirer cette affaire au clair, le juge a renvoyé l’audience à lundi prochain pour la production du téléphone portable de la comparante qui a fait les transactions wave.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page