SPORTS

Arbitrage – Un trio sénégalais pour Nigeria-Angola : Issa Sy qualifié pour les quarts ! – Lequotidien

Alors que les Lions ont quitté la Coupe d’Afrique des nations qui se joue actuellement en Côte d’Ivoire, les arbitres sénégalais poursuivent l’aventure. C’est ainsi que Issa Sy et ses assistants ont été désignés pour diriger le quart de finale entre l’Angola et le Nigeria, cet après-midi à 17h Gmt.

Le Sénégal continue d’être représenté à la Can 2023, malgré l’élimination de l’équipe par la Côte d’Ivoire. Et c’est au niveau de l’arbitrage que l’aventure se poursuit.

En effet, pour le premier choc des quarts de finale de la Can, entre le Nigeria et l’Angola, prévu ce vendredi à 17h 00 Gmt au Stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan, la Caf a désigné un trio arbitral sénégalais. Il s’agit de Issa Sy, qui jouera le rôle de l’arbitre central. Ce dernier sera assisté de ses deux compatriotes Nouha Bangoura et Djibril Camara.

Ce sera le deuxième match officié par le trio sénégalais au cours de cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations. En effet, ce trio a été désigné lors de la rencontre entre l’Algérie et l’Angola pour le compte de la première journée du Groupe D.

Après le coup de tonnerre de l’élimination de l’Equipe nationale du Sénégal, cette désignation s’apparente à une bouffée d’air frais pour les Sénégalais, leur permettant ainsi de demeurer connectés, avec un brin de fierté, à l’atmosphère électrisante de la Can.

La sélection de ce trio arbitral sénégalais pour ce match-couperet est d’une importance capitale, elle témoigne de la qualité indéniable et du professionnalisme incontestable des officiels sénégalais, largement reconnus sur la scène continentale pour leur compétence inébranlable et leur impartialité sans faille.

Cette nouvelle a suscité une vague de réactions positives au sein de la communauté sportive sénégalaise, illustrant ainsi la force de résilience et le dynamisme inhérents à l’esprit sportif du pays. Les réseaux sociaux, captés par africafootunited, ont été inondés de messages de soutien et de félicitations à l’endroit du trio arbitral, démontrant l’unité et la solidarité qui animent le Peuple sénégalais même face à l’adversité.

Pour les arbitres eux-mêmes, cette nomination représente une reconnaissance bien méritée de leurs années d’efforts et de dévouement à l’arbitrage. Issa Sy, porte-parole du trio, exprime sa gratitude envers les instances dirigeantes pour cette opportunité unique, tout en soulignant l’importance de rester concentrés et professionnels dans l’exercice de leurs fonctions, malgré les enjeux émotionnels associés à cette rencontre cruciale.

Alors que les arbitres sénégalais vont officier en quarts de finale, l’arbitrage du match Sénégal-Côte d’Ivoire a suscité de vives contestations chez les Sénégalais. Krépin Diatta s’en est d’ailleurs plaint après le match perdu face aux Ivoiriens.

Le latéral droit des Lions a exprimé son indignation envers ce qu’il considère comme une injustice flagrante de la part des membres de la Caf.

En sus, le choix du trio de la Var a également fait douter les Sénégalais. Parmi les membres du corps arbitral présents dans le car de la Var, se trouvaient deux assistants marocains, Samir Guezzaz et Zakaria Brinsi, ainsi qu’un arbitre égyptien, Mahmoud El Banna. Cette sélection opérée par la Caf a soulevé légitimement des interrogations quant à son objectivité. Les tensions historiques entre l’Egypte et le Sénégal, exacerbées par des événements récents tels que la finale de Can perdue par les Pharaons et leur élimination du Mondial qatari, en font un terreau propice aux suspicions de partialité.
Par Woury DIALLO – wdiallo@lequotidien.sn
(Envoyé spécial à Yamoussoukro)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page