slot gacor
SOCIETE / FAITS DIVERS

Arrêté Pour Escroquerie: Le Marabout « Mbacké-Mbacké » Faisait Miroiter à Sa Victime Un Visa Pour L’Angleterre 

Sous mandat de dépôt depuis le 17 juillet dernier, S. D. A. K. Mbacké est mêlé à une affaire d’escroquerie au visa. Il faisait miroiter à sa victime un voyage pour l’Angleterre moyennant 5,5 millions francs. Mais, il n’a pas honoré ses engagements. 

Diop voulait tenter sa chance en Angleterre. Ainsi, il comptait sur les relations de S. D. A. K. Mbacké pour l’obtention du visa. Sauf que ce dernier lui a fait parvenir un visa pour la France, après avoir encaissé ses 5,5 milllions francs. C’est ainsi que N. Diop a porté des accusations de charlatanisme et d’escroquerie contre le religieux.

À la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar ce mercredi 26 juillet, le prévenu a renseigné qu’il offrait souvent des bains mystiques au plaignant en guise de protection contre le mauvais œil. Mais, un jour ce dernier lui a fait part de son désir de voyager en Angleterre. « Je lui ai fait savoir que je n’ai jamais voyagé, mais j’ai eu à aider des gens à voyager en usant de mes  de mes relations. Sur ces entrefaites je lui ai promis d’en parler à un de mes disciples, Me Diop, qui gère une agence de voyage. Celui-ci m’a assuré qu’il peut lui monter un dossier moyennant 4.8000.000 francs. Pour le rassurer, je lui ai même dit d’attendre d’arriver à destination avant de s’acquitter des frais. Seulement, Me diop m’a exigé un acompte. J’ai puisé de mes fonds 2,5 millions francs pour le donner à Diop. Trois mois plus tard, Diop m’a appelé pour me dire que le visa est disponible. Malheureusement, il lui a confectionné un visa pour la France », a relaté le marabout.

Donnant sa version des faits, N. Diop a affirmé que le comparant lui a fait croire qu’il était victime du mauvais œil. Ainsi, il lui a demandé de venir chez lui à la Patte D’oie pour qu’il lui donne des bains. « À chaque fois qu’il venait dans mon magasin, il me renouvelait les potions. Je pense que c’était une maniere pour lui de m’envoûter », accuse la partie civile. « Un jour, il m’a proposé un projet de voyage. Il m’a parlé de son talibé qui serait en mesure de me procurer un visa. Pour gagner ma confiance, il m’a dit que je paierai une fois arrivée en Angleterre. Seulement, quelques jours après, il est venu pour me dire que le gars a exigé une avance de 500.000 francs qu’il a dejà honorée. Deux jours après, il m’emprunte 300.000 francs. Il m’appelle quelques jours encore pour me dire que sa mère est gravement malade et qu’il aurait besoin de 200.000 francs pour la soigner. il m’a encore appelé pour me demander 700.000 francs pour son évacuation. Je n’étais plus maitre de mes actes et je cédais à chaque fois qu’il me demandait de l’argent », a déploré N. Diop.

D’après ses dires, l’escroc présumé ne prenait plus ses appels quand il a commencé à lui mettre la pression pour la délivrance du sésame. « Jusqu’ici il ne m’a jamais montré de visa. Il m’a appelé un jour pour me dire le gars a confectionné un visa français. je lui ai signifié que je veux un visa pour l’Angleterre », dit-il.

Le conseil de la partie civile a demandé au tribunal de déclarer le prévenu coupable d’escroquerie et de le  condamner à payer 7 millions francs, à titre de dédommagement. Dans ses observations, le parquet a estimé que le délit de charlatanisme n’est pas constitué. Dans la mesure où les prières n’ont pas motivé la remise des sommes. « La partie  civile a donné 5,5 milllions francs pour la délivrance du visa. Le prévenu nous parle tout le temps d’un Me diop. On ne connait pas ce Me Diop et aucun document ne prouve qu’il y a remise de sommes entre les deux.

Aucune décharge ne le prouve », a argumenté le maître des poursuites qui a sollicité six mois dont 3 mois ferme contre le prévenu. Me Diabel Samb de la défense a plaidé la relaxe. L’affaire sera vidée le 1er août prochain. 

 

KADY FATY 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Copyright Themes © 2022

https://comihl.upnm.edu.my/wp-content/css/panen77/