ACTUALITÉSECONOMIE

Arrondissement de Sindian : Le collectif des chefs de villages demande des semences et du matériel agricole pour éviter la disette dans la zone

L’appel est du chef de village de Diagongue par ailleurs, Président du collectif des chefs de villages de l’arrondissement de Sindian, qui interpelle ainsi l’État au plus haut niveau, au nom du collectif qu’il dirige, sur les difficultés agricoles de la zone. Des difficultés accrues et alourdies par les opérations de sécurisation entamées par l’armée dans cette partie de la Casamance, depuis près d’un moins, en vue de neutraliser les bases rebelles restantes dans la zone et la mise à nu des caches et autres lieux de cultures du chanvre indien.

« Plusieurs familles ont fui les opérations de sécurisation de l’armée entamées dans le Sindian depuis le début de ce mois d’avril et maintenant, avec cette accalmie, beaucoup sont en train de retourner. En fuyant, elles ont, ces populations, laissé tous leurs biens : les matériels agricoles, même si c’est un matériel traditionnel et archaïque, les bœufs etc. Le matériel agricole surtout, qui est un outil essentiel pour le Diola, l’on ne sait pas comment s’en procurer présentement. Il faut les moyens pour l’avoir et les moyens font défaut par ces temps qui courent », entonne Tamsir Diémé, chef du village de Diagongue.

Sur ce, le président du collectif des chefs de villages de l’Arrondissement de Sindian sollicite l’appui de l’État pour favoriser le retour de ces populations et préparer du coup l’accès au champ pour la culture du riz, mil, maïs entre autres. Pour ce faire, ces populations doivent avoir un accès facile aux semences et aux matériels agricoles, selon Tamsir Diémé.

« Nous avons besoin que les autorités étatiques, nous appuient à avoir les semences, de même que l’engrais et le matériel pour cultiver plus que nous avions l’habitude de le faire. Cela va même encourager les populations à accélérer leur retour au bercail puisque beaucoup ont perdu une partie de leurs richesses. Et, d’autant plus que les masses de mouvement vers certains villages s’effectuent petit à petit avec ce retour au calme.», rétorque le président du collectif des chefs de villages de l’Arrondissement de Sindian sur les ondes de nos confrères de Zig FM.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page