ECONOMIE

Augmentation de 0,06 point de pourcentage du rendement moyen du marché

Ce taux de rendement (moyenne des taux de rendement des actions cotées ayant distribué un dividende) est passé de 7,29% le 5 septembre 2022 à 7,35% le 9 septembre 2022. En revanche, le Price Earning Ratio (PER), a baissé de 0,08, se situant à 8,06 contre 8,14 le 5 septembre 2022. La même tendance baissière caractérise la capitalisation boursière globale qui se situe à 14 306 milliards de FCFA contre 14 337 milliards de FCFA le 5 septembre 2022.
 
Au niveau du marché Actions, CGF Bourse signale dans sa revue que la plus forte hausse de cours de la semaine est le fait de  SICOR Côte d’Ivoire (une société spécialisée dans la production et la commercialisation de produits à base de noix de coco) avec  +31,47%. Cette SGI note un dynamisme des achats avec un doublement du volume hebdomadaire transigé (689 titres échangés cette semaine contre 329 titres échangés la semaine précédente). <<Le cours de SICOR est sur un trend haussier depuis deux semaines consécutives (+40,30%) passant de 6 775 FCFA le 29 août 2022 à 9 505 FCFA le 09 septembre 2022>>, analyse CGF Bourse.
 
En revanche, la plus forte baisse hebdomadaire de cours est à mettre à l’actif de  TOTAL Sénégal avec -10,44%. << Depuis deux semaines consécutives, la valeur du titre demeure inscrite dans une spirale baissière à court terme>>, souligne CGF Bourse qui ajoute que l’action a ainsi lâché 11,78% entre le 29 août 2022 (2 675 FCFA) et le 09 septembre 2022 (2 360 FCFA). Néanmoins, cette SGI signale que depuis le début de l’année, le titre a enregistré la plus importante performance du secteur de la distribution avec +22,28%. Au premier trimestre 2022, le bénéfice net de Total Sénégal a progressé de 35% porté par la croissance de 19% de son chiffre d’affaires qui s’est établi à 103,6 milliards FCFA.
 
Le compartiment obligataire du marché financier sous-régional a clôturé la semaine sous revue avec une capitalisation boursière de 8 178 milliards FCFA au 09 septembre contre 8 193 milliards FCFA au 05 septembre, soit une baisse de 0,18%. Selon CGF Bourse, cette régression de la capitalisation boursière du marché se justifie par le repli du cours du titre dénommé « FTIMC.O1 – TPCI 7% 2021-2028 ».
 
 Au terme de cette semaine, la valeur hebdomadaire transigée s’est établie à 636 millions FCFA contre 64 millions FCFA la semaine précédente, soit une hausse de 886,53%. CGF Bourse note à ce titre que les transactions du marché ont porté principalement sur 42 650 titres transigés le 08 septembre pour un montant global de 426,50 millions FCFA sur l’emprunt obligataire dénommé « EOM.O6 – ETAT DU MALI 6,50% 2020-2027 ».
 
Durant la période sous revue, les émetteurs ont sollicité le marché monétaire de l’UMOA pour un montant global de 170 milliards FCFA. Le marché a offert 209,13 milliards FCFA, soit un taux de couverture global de 123%. Les émetteurs ont retenu un montant de 158,31 milliards FCFA pour un taux d’absorption de 75,7% et une couverture des besoins initiaux de 93,1%. <<L’émission la plus prisée sur la semaine a été celle de l’émission simultanée de bons et Obligations de Relance du trésor du MALI pour un taux de couverture de 105,4% avec un montant global proposé de 31,62 milliards FCFA>>, souligne CGF Bourse.
Oumar Nourou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page