ACTUALITÉSINTERNATIONAL

Australie: course pour retrouver un engin radioactif porté disparu

Le minuscule engin contient du césium 137, un matériau qui émet une radiation égale à 10 rayons X par heure. Une exposition à long terme pose des risques.

Les autorités australiennes s’efforcent de retrouver un engin radioactif qui, selon elles, est tombé d’un camion pendant son transport.

Il s’agit d’une capsule en argent mesurant 6 millimètres de diamètre et 8 mm de long, avec, à l’intérieur, du césium 137, un matériau qui émet une radiation égale à 10 rayons X par heure.

Le géant minier Rio Tinto avait confié le transport de cet engin à une entreprise spécialisée, mais il semblerait que la capsule soit tombée d’un camion qui se rendait d’un site minier à un autre sur une distance de 1 400 km dans l’État d’Australie occidentale.

Les autorités soupçonnent que les vibrations du camion ont provoqué le desserrement des vis et du boulon qui maintenaient l’engin sur place, et que la capsule est tombée de son emballage, avant d’être éjectée du camion durant le trajet. Il faudrait environ cinq jours pour parcourir l’itinéraire initial.

L’agence de sûreté nucléaire d’Australie a déclaré mardi qu’elle s’est jointe aux recherches et qu’elle a déployé une équipe munie d’un matériel de détection portable monté sur un véhicule.

Pour sa part, Rio Tinto s’est excusé lundi pour la perte de cet engin radioactif.

La date exacte de sa disparition n’est pas connue, mais l’entreprise estime que l’incident s’est produit au cours des deux dernières semaines.

Si les experts s’accordent à dire que le simple fait de passer devant le petit engin pose un risque relativement faible, comparable à celui d’une radiographie, ils mettent en garde toutefois contre une exposition prolongée.

Selon le responsable de la santé de l’Australie occidentale, Andrew Robertson, une exposition prolongée à la capsule pourrait provoquer des lésions cutanées, y compris des brûlures, et une maladie aiguë due aux radiations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page